Déclaration sur les objectifs de développement durable

Original : anglais

Le Conseil de l'Internationale Socialiste, réuni au siège des Nations Unies à New York, a évoqué les progrès effectués en direction des objectifs du Millénaire pour le développement et le programme de  développement  post-­‐2015.  Ce  processus  sera  axé  sur  les  objectifs  de  développement  durable (ODD) proposés par le Groupe de travail ouvert qui a émergé du document sur le résultat de Rio+20.

L'Internationale Socialiste a toujours soutenu que pour atteindre l'objectif du plein développement et des opportunités pour tous, tout en protégeant l'avenir de la planète, il faudra opérer un changement de paradigme en faveur d'un développement totalement durable. Les ODD sont donc conformes aux valeurs du mouvement social démocrate mondial, et l'IS et ses partis membres doivent être en première ligne d'un mouvement mondial pour réaliser ces objectifs au cours des quinze prochaines années. Le programme de développement de notre mouvement comporte trois piliers -­‐ économique, social et environnemental -­‐ qui doivent avoir une priorité égale pour pouvoir obtenir un authentique développement.

Le but de l'éradication de la pauvreté est l'une des priorités de longue date du travail de l'Internationale Socialiste et, dans de nombreux pays du monde, ses partis membres gouvernants ont joué un rôle déterminant dans les programmes de lutte contre la pauvreté. La présence persistante de la pauvreté extrême est honteuse et son éradication doit être une priorité absolue du développement.  La  pauvreté  et  le  sous-­‐développement  figurent  aussi  parmi  les  causes  premières des conflits dans le monde entier.

Le développement et la sécurité sont donc étroitement liés et il faut obtenir la sécurité alimentaire, de l'eau et de l'énergie dans un cadre durable. Dans bien des cas, des investissements en infrastructures seront nécessaires. Le défi de la construction de cette infrastructure là où elle n'existe pas exige une approche novatrice et l'exploitation de progrès technologiques afin d'obtenir une industrialisation durable dans les pays en développement.

L'Internationale Socialiste a toujours placé l'égalité au cœur de son programme. Il est donc gratifiant de voir que cette question cruciale figure parmi les ODD. L'égalité entre les sexes est essentielle, car il est impossible d'atteindre un vrai développement sans la pleine participation des deux sexes à tous les niveaux de la société et sans discrimination. Mettre fin à la violence à l'encontre des femmes, leur donner un accès égal à l'éducation et éliminer la pauvreté sont des impératifs pour obtenir la responsabilisation des femmes. La réduction des inégalités au sein des pays et entre eux est non seulement une valeur progressive fondamentale mais aussi une priorité absolue si l'on souhaite atteindre les ODD.

Au plan fondamental, la durabilité est la manière dont nous assurons l'avenir à long terme de la planète et pour y parvenir il faut apporter des changements dans nos habitudes de consommation et de production. Il est logique au plan économique comme au plan environnemental d'éliminer la surconsommation et le gaspillage. Une consommation moindre contribuera aussi à soulager la pression sur les écosystèmes de la Terre. L'atmosphère dans laquelle le développement futur se déroulera sera définie à bien des égards par l'envergure et l'ambition de l'engagement mondial à lutter contre le changement climatique, qui est l'un des défis les plus pressants pour l'humanité.

Le Conseil reconnaît l'importance de l'année 2015 en termes de développement. La capacité à mettre  en  œuvre  le  programme  post-­‐2015  dépend  beaucoup  de  l'accès  au  financement  et  c'est pourquoi la réussite de la Troisième conférence internationale sur le financement du développement est cruciale, le montant estimé pour pouvoir réaliser les ODD d'ici 2030 étant de 3,3 à 4,5 trillions de dollars. Une conférence des donateurs réussie peut avoir d'énormes ramifications positives pour l'adoption par le Sommet de l'ONU du programme de développement post-­‐2015 en septembre et du COP21 en décembre. L'année 2015 marquera donc une opportunité unique pour notre génération de garantir un développement vraiment durable.

Le Conseil de l'IS réitère son soutien total aux ODD et demande à tous les pays d'adopter le nouveau programme du développement post-­‐2015 lors du Sommet de l'ONU sur le développement durable [en septembre 2015]. Ces objectifs ambitieux pourront devenir la pierre angulaire du programme de développement des 15 prochaines années, ouvrant la voie vers un avenir plus prospère, plus égal et plus vert pour la planète.

 

_______________

 

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.