SG de l'IS en Finlande lors des élections européennes

28 May 2019

 

Demokraatti, 28 mai 2019
Sosialidemokraattisten puolueiden kansainvälisen yhteistyöjärjestön Sosialistisen internationaalin pääsihteeri, chileläinen Luis Ayala vieraili Suomessa seuraamassa europarlamenttivaalien tulosiltaa. Hän listasi Demokraatille eurovaalien tuloksesta kolme myönteistä ja huomionarvoista seikkaa, joita hän pitää keskeisinä... Lire la suite


TRADUCTION DU FINLANDAIS

Le secrétaire général chilien de l’IS, Luis Ayala, sur le résultat des élections européennes : « Les citoyens croient au projet européen et lui font toujours confiance »

Luis Ayala, le secrétaire général chilien de l’Internationale Socialiste, l’organisation internationale des partis sociaux-démocrates, s’est rendu en Finlande afin d’y suivre le résultat des élections européennes. Il a énuméré trois éléments positifs et remarquables du résultat de ces élections européennes pour les sociaux-démocrates, qu’il considère comme essentiels.

- Tout d’abord, un élément des plus positifs est qu’un plus grand nombre de citoyens ont participé à ces élections.  

Un autre élément à souligner est que la majorité des électeurs ont voté en faveur des forces politiques pro-européennes. Cela révèle que les citoyens ont toujours confiance dans le projet européen, indique Luis Ayala.

- En troisième lieu, et c’est crucial, les partis nationalistes et populistes en Europe ont, certes, gagné des voix, mais ils ne se sont pas hissés à une position dominante, tel que cela était redouté avant la tenue des élections, poursuit-il.

Dans certains pays, les sociaux-démocrates ont perdu des sièges au Parlement européen, mais dans d’autres pays, ils sont sortis victorieux. M. Ayala, par exemple, se dit particulièrement ravi par les résultats en Espagne, où le Parti socialiste mené par le Premier ministre Pedro Sánchez, a atteint un résultat record avec près de 33 % des voix. Le secrétaire général de l’IS se félicite également des résultats au Portugal et en Belgique. Quant aux élections en Finlande, Luis Ayala se réjouit des bons résultats des sociaux-démocrates finlandais.

- Eero Heinäluoma, un vice-président de l’Internationale Socialiste, a obtenu de très bons résultats et siègera désormais au Parlement aux côtés d’une autre députée finlandaise, Miapetra Kumpula-Natri. J’en suis vraiment heureux, déclare M. Ayala.

- Je suis ravi de constater que des membres de notre organisation de différents pays ont été élus au Parlement européen – je connais bien nombre d’entre eux. Ce sont de bons sociaux-démocrates, engagés, qui se sont vus confier un mandat fort lors de ces élections.

C’est également une bonne nouvelle que les députés sont devenus plus familiers aux yeux du public.

Luis Ayala décrit les sociaux-démocrates comme une force politique importante et forte en Europe, y compris en l’absence de majorité au Parlement européen. Selon lui, les sociaux-démocrates ont beaucoup à faire.

- Les sociaux-démocrates doivent désormais travailler avec d’autres forces politiques pour atteindre les objectifs chers à nos yeux. Nous avons toujours été à l’avant-garde de la lutte contre le changement climatique, nous avons longtemps œuvré pour la paix, la sécurité et l’égalité des chances pour toutes et tous, autant de questions européennes, mais également mondiales, précise le secrétaire général de l’IS.

Aux élections européennes, les électeurs ont également envoyé un message sur le type d’Union européenne auquel ils aspirent, poursuit-il. Selon lui, la réponse à apporter est parfaitement en ligne avec le programme socialiste.

- J’estime que lors de ce scrutin, les Européens ont exprimé leur désir de compter sur des institutions plus démocratiques, transparentes et responsables au sein de l’UE. Ainsi, la Commission, le Parlement et tous les organes de décision doivent rapprocher les citoyens des institutions européennes. C’est une bonne nouvelle que les députés sont devenus plus familiers aux yeux du public. Il est important que les citoyens sachent mieux qui est responsable, déclare Luis Ayala.

Les forces populistes se concentrent sur elles-mêmes, soulignant leur propre importance. Nous mettons l’accent sur la nécessité d’une coopération internationale.

L’Internationale Socialiste rassemble aujourd’hui des partis et des organisations du monde entier qui partagent des valeurs sociales-démocrates. Selon Luis Ayala, la social-démocratie est une force politique bien implantée à l’échelle internationale.

- De nombreux nouveaux partis sociaux-démocrates ont commencé à assumer de plus en plus de responsabilités. Nous faisons face à de nombreux enjeux dans le monde entier, notamment la résolution de conflits, nous avons toujours joué un rôle pacificateur, et lutté pour autonomiser les populations, confie-t-il.

Luis Ayala insiste sur le fait que la coopération internationale est aujourd’hui plus importante que jamais pour lutter contre le climat actuel d’insécurité qui plane dans certaines régions du monde, et pour les questions clés que sont la paix, la sécurité et les changements climatiques. Selon M. Ayala, c’est précisément là que réside la force des sociaux-démocrates par rapport, notamment, aux forces d’extrême droite.

- Les forces populistes se concentrent sur elles-mêmes, soulignant leur propre importance. À l’opposé, les sociaux-démocrates mettent l’accent sur la nécessité de coopérer. Les individus et les États doivent s’unir en Europe et dans le monde, et travailler ensemble pour affronter les difficultés, notamment les défis auxquels est confrontée la démocratie, à l’instar du Venezuela, ou la paix au Moyen-Orient.

Revenant à la Finlande, le secrétaire général de l’IS déclare que nous vivons une époque captivante, en référence aux négociations gouvernementales en cours. Il s’est également entretenu avec Antti Rinne, président du parti social-démocrate finlandais en charge des négociations gouvernementales, et s’est dit optimiste quant aux résultats escomptés.

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.