Willy Brandt 1913 - 1992

L’Internationale Socialiste déplore le décès de Willy Brandt

L’Internationale Socialiste, l’organisation mondiale des partis sociaux-démocrates, socialistes et travaillistes, déplore le décès de Willy Brandt, son président de novembre 1976 jusqu’au XIXe Congrès organisé par l’Internationale Socialiste le mois dernier à Berlin, la ville si étroitement liée à la vie et aux préoccupations de Willy Brandt.

Notre Internationale a eu l’honneur d’être guidée pendant seize ans par l’un des plus grands hommes d’État du monde, un homme dont la vie et les travaux ont symbolisé de manière inégalée les idées et les principes de notre mouvement.

Les socialistes démocrates du monde entier éprouvent aujourd’hui une grande tristesse. Nous saluons avec fierté les réussites de Willy Brandt, et son éternel dévouement à la paix, à la défense des droits humains, à un monde plus juste et démocratique, et au rassemblement des hommes et des femmes autour d’une vision commune d’un même avenir.

Nous sommes fiers d’avoir travaillé au côté de l’homme dont le souvenir perdurera pour son opposition résolue au nazisme, pour ses politiques visionnaires en tant que Chancelier allemand, pour son refus d’accepter une Europe divisée et l’influence de son Ostpolitik, ainsi que pour son rôle de premier plan dans la mobilisation de la prise de conscience des problèmes Nord-Sud et des questions urgentes du développement et des inégalités.

Sous la présidence de Willy Brandt, l’Internationale Socialiste s’est transformée en une organisation véritablement internationale capable de relever les défis de notre temps, et qui porte aujourd’hui les espoirs et les attentes de millions de socialistes démocrates dans le monde entier.

Comme le stipule la récente déclaration du Congrès de l’Internationale Socialiste à Berlin : « Le nom de Willy Brandt sera à jamais ancré dans l’histoire de notre Internationale. Tout au long de sa présidence, il a fait montre de la vision, sagesse et détermination d’un grand leader. Il a incarné la force créative qui a semé et cultivé les idéaux de la social-démocratie et de la solidarité partout dans le monde. Il laisse derrière lui un héritage fort dont nous ne cesserons de nous inspirer. »

Pierre Mauroy, président, et Luis Ayala, secrétaire général

9 octobre 1992

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.