L’Internationale Socialiste fait ses adieux à l’ancien Président de l’IS Pierre Mauroy

07 juin 2013

L’Internationale Socialiste fait ses adieux à l’ancien Président de l’IS Pierre Mauroy

L’IS a appris aujourd'hui avec tristesse le décès de Pierre Mauroy, ancien Président de l'Internationale Socialiste. Personnalité politique très respectée, ancien Premier ministre de la France, il a exercé d’éminentes fonctions à la tête de l’IS dont il a été Président de 1992-1999.

Né le 5 juillet 1928 à Cartignies dans le Nord de la France, Pierre Mauroy a été très tôt inspiré par les valeurs socialistes à l’image de son action au sein des Jeunesses socialistes dans les années 50. Il a rapidement progressé en politique, oeuvrant dans la Fédération socialiste du Nord dans les années 60. En 1973, il a été élu député et maire de Lille, et en 1981 il a été appelé au poste de Premier ministre par le Président François Mitterrand dès le début de son premier mandat.

A la tête du gouvernement, Pierre Mauroy a engagé un grand nombre de réformes politiques et sociales, notamment l’abolition de la peine de mort, la décentralisation, la retraite à 60 ans, la réduction du temps de travail, l’augmentation sensible du salaire minimum et des prestations sociales, se traduisant par une nette amélioration du bien-être social. Il s’est concentré sur les droits des syndicats et des travailleurs, les politiques de santé, d’éducation et de culture. Ses efforts ont permis une réelle élévation du niveau de vie des travailleurs. Il est resté maire de Lille jusqu’en 2001, en faisant une métropole européenne moderne, et a été Premier Secrétaire du PS de 1988 à 1992.

Pierre Mauroy est devenu Vice-président de l’Internationale Socialiste en 1989. Il a en été élu Président en 1992 au XIX ème Congrès de Berlin, succédant à Willy Brandt qui présidait l’IS depuis 1976.

Au début de sa présidence, la fin de la Guerre froide avait bouleversé le paysage politique à travers le monde et de nombreux partis social-démocrates s’affirmaient dans le cadre de nouvelles démocraties sur tous les continents, ouvrant la voie à un élargissement et à un renforcement de l’Internationale socialiste. Partageant la vision de son prédécesseur de parvenir à une Internationale véritablement mondiale, Pierre Mauroy s’est activement engagé à conduire l’IS sur ce chemin pendant les années de sa présidence (1992-1999).

Reflétant sa conviction que la mondialisation de l’économie devait s’accompagner d’une mondialisation de la politique pour plus de liberté, plus de justice, et un plus grand respect de la dignité humaine, l’Internationale Socialiste a continué d’étendre ses activités sous sa présidence. Les réunions de son Conseil ont été convoquées sur tous les continents, de Budapest ou Genève à Buenos Aires ou le Cap, de New York ou Tokyo à New Delhi ou Lisbonne. Les thèmes, les agendas de ces rencontres se sont enrichis. Les initiatives prises ont inclus de nouvelles activités telles que des conférences mondiales de maires et d’autorités locales, et de nouveaux organes comme la Commission de l’IS sur le progrès mondial ont nourri une réflexion et une action fondée sur une approche social-démocrate de la mondialisation.

En 1999, Pierre Mauroy a été nommé Premier Président honoraire de l’Internationale Socialiste.

Socialiste authentique, toujours fidèle à ses principes, Pierre Mauroy était inébranlable dans son engagement pour les valeurs de notre mouvement. Sa position, ses convictions, et sa contribution à notre Internationale resteront gravés dans notre mémoire et honorés par tous.

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.