Michael Foot 1913-2010

3 mars 2010

L’Internationale Socialiste honore Michael Foot, ancien dirigeant du Parti Travailliste anglais qui est décédé le 3 mars 2010, âgé de 96 ans.

L’IS est attristée d’apprendre le décès de Michael Foot dont l’honnêteté, l’idéalisme et la compassion, admirés tant par ses amis, que par ses collègues et rivaux politiques, ont été l’exemple de la grandeur à laquelle peuvent parfois aspirer les hommes politiques. Des hommages rendus de tous bords du spectre politique, sont la preuve de la sincérité et du sens du principe inhérents à cet homme et qui ont transcendé les clivages entre partis.

Aucun hommage à Michael Foot qui contribua tant à la construction du paysage politique britannique pendant de si nombreuses années, ne pourrait totalement lui rendre justice sans mentionner son talent oratoire, souligné par Gordon Brown, qui l’appela « un des orateurs les plus éloquents que la Grande-Bretagne n’ait jamais connu ». Ecrivain prolifique, la profondeur et distinction de ses œuvres littéraires révèlent un homme politique inspiré par les travaux de Byron, Shelley et Keats parmi beaucoup d’autres, et nous pouvons nous réjouir du fait que son héritage continuera à perdurer à travers ses mots puissants et perspicaces.

Michael Foot était un homme qui ne craignait pas de s’engager pour des causes en lesquelles il croyait, peu disposé au compromis sur des questions de principe, mais pragmatique dans la façon de tendre vers ses objectifs. Il s’opposa très tôt aux horreurs du fascisme et plus tard il fit campagne pour dénoncer les dangers de l’arme nucléaire. Il a été un fervent défenseur tout au long de sa vie de la paix, de la liberté et de la justice sociale - causes intrinsèques de notre Internationale aujourd’hui. Nous regrettons sa disparition.

 

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.