Leonel Brizola 1922 - 2004

L'Internationale Socialiste honore la mémoire de Leonel Brizola

Durant la nuit du lundi 21 juin 2004, notre cher ami et camarade, Leonel Brizola, s’est éteint à l’âge de 82 ans, suite à un arrêt cardiaque à l’Hôpital Sao Lucas de Rio de Janeiro où il suivait un traitement pour une grippe sérieuse.

L’un des présidents honoraires de l’Internationale Socialiste au moment de sa mort, ayant été élu à ce poste par le Congrès de l’IS à Sao Paulo en octobre dernier, Leonel Brizola croyait fermement en l’Internationale Socialiste et ses idéaux, et durant dix-huit années a joué avec constance un rôle actif et engagé au sein de l’organisation, ayant également remplit la fonction de vice-président pendant quatorze de ces années. Nous sommes profondément attristés par cette perte et sommes énormément fiers d’honorer sa mémoire.

Brizola a été une figure proéminente et populaire de la politique brésilienne durant les dernières cinquante années, plus notablement pendant ses deux périodes en tant que Gouverneur de l’Etat de Rio de Janeiro de 1982 à 1986 et de 1990 à 1994, où il était fier de compter parmi ses réalisations la construction de plus de 200 centres éducatifs pour enfants. Passionnément engagé dans l’aide pour les pauvres et les travailleurs, il est demeuré loyal à ses idéaux de gauche durant toute sa carrière, s’opposant aux influences des politiques néo-libérales.

Brizola a commencé sa carrière politique à Rio Grande do Sul en 1947 avec son élection à l’Assemblée d’Etat représentant le Parti Travailliste Brésilien (PTB) et par suite a été élu député en 1954 et gouverneur d’Etat en 1958. Durant cette période, il a également été élu Maire de Porto Alegre, la capital de l’Etat en 1955.

Suite au coup militaire en 1962, Leonel Brizola a passé les quinze années suivantes en exil où il a fondé un nouveau parti, le Parti Travailliste Démocratique, PDT, qu’il a dirigé jusqu’à sa mort. Le PDT a joint l’Internationale Socialiste lors du Congrès de Lima en 1986, avec un statut consultatif, devenant membre de plein droit de l’organisation lors du Congrès de Stockholm en 1989, durant lequel il a également été élu comme l’un des vice-présidents de l’IS.

En 1989, Brizola était candidat à la présidence du Brésil, ratant de près une place pour le second tour, et réessaya en 1994. En 1998, il fut candidat à la vice-présidence, sur la liste présidentielle de Lula, élections qu’ils ont perdues. Lors des élections de 2002, il a fait partie du Frente Trabalhista, une coalition travailliste du PDT, PPS et PTB pour le premier tour du vote, et lors du second, il a soutenu Lula, critiquant plus tard la politique du gouvernement.

L’engagement de Leonel Brizola envers l’Internationale Socialiste était inébranlable et en tant que membre du Présidium de l’IS, il était un visage familier dans toute les parties du monde où se déroulait une réunion de l’IS, toujours contribuant aux débats de notre Internationale. L’Internationale Socialiste en est profondément reconnaissante et perpétuera sa mémoire.

 

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.