La déclaration des États-Unis sur les colonies israéliennes est un obstacle à la paix

19 novembre 2019

La déclaration de l’administration américaine énonçant que les colonies israéliennes en territoires occupés « ne sont pas, en soi, contraires au droit international » pose un nouvel obstacle à la paix au Moyen-Orient.

La reconnaissance formelle de Jérusalem, lieu saint historique pour les juifs, les musulmans et les chrétiens, comme capitale d’Israël par les États-Unis en décembre 2017 a déjà érodé les perspectives de solution durable au conflit israélo-palestinien.

Les décisions unilatérales américaines, qui ignorent le consensus international plus large et le droit international, ne font qu’éloigner davantage toute perspective de solution pacifique à ce conflit de longue date.

La nouvelle déclaration fait fi de la quatrième Convention de Genève de 1949, ratifiée à la fois par les États-Unis et Israël, qui précise que la « Puissance occupante ne pourra procéder à la déportation ou au transfert d’une partie de sa propre population civile dans le territoire occupé par elle », et est contraire aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies adoptées en 1979 stipulant que l’occupation israélienne n’a aucune validité juridique et constitue une violation du droit international ainsi qu’un obstacle majeur à l’atteinte de la solution des deux États et d’une paix juste, durable et globale.

Plus tôt cette année, l’Internationale Socialiste (IS) a insisté, lors d’une réunion à Ramallah le 30 juillet et à Tel-Aviv le 31 juillet à laquelle ont participé les membres de l’IS de Palestine et d’Israël, sur son soutien plein et entier à la solution des deux États pour la paix et des perspectives d’avenir pour les populations du Moyen-Orient. Après plus de 27 ans d’échecs successifs à atteindre la paix par des processus de paix bilatéraux depuis les accords d’Oslo, l’IS appelle la communauté internationale à assumer collectivement sa responsabilité, conformément au droit international, de mettre un terme à l’occupation du territoire palestinien et à toute entrave à l’exercice par le peuple palestinien de son droit à l’autodétermination.

 

_____________________

 

Press coverage

SI: US declaration on Israeli settlements an obstacle to peace

LONDON, Wednesday, November 20, 2019 (WAFA) -The declaration by the US administration that Israeli settlements in occupied territory are "not, per se, inconsistent with international law" is a new obstacle to peace in the Middle East, Socialist International (SI) said in a statement today.

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.