Déclaration de l’Internationale Socialiste sur la situation en Turquie

17 juin 2013

Les développements en Turquie ces trois dernières semaines ont été suivis avec une inquiétude croissante par la communauté internationale.

Le gouvernement turc, qui devrait répondre aux griefs des citoyens qui protestent et agir en accord avec les normes et principes d’une démocratie, n’écoute pas et ne cherche pas à trouver une voie en avant pour éviter la spirale actuelle de violence, de brutalités et de victimes dont le monde continue d’être témoin en conséquence.

L’augmentation de la violence dans les rues d’Istanbul contre les manifestants, n’impliquant pas seulement la police mais aussi des sympathisants du gouvernement, et qui est également vue dans d’autres parties du pays, est un sujet de grave préoccupation.

Nous réitérons donc notre appel au gouvernement turc de mettre fin à la violence contre les citoyens qui manifestent, exprimant leur frustration et leur désespoir face à un gouvernement qui ne semble pas écouter, et de s’abstenir d’actes qui pourraient mener à plus de violence. Nous appelons à un dialogue national entre les autorités de l’Etat et des acteurs politiques représentés au parlement national pour trouver une réponse pacifique, institutionnelle et démocratique à la situation actuelle critique qui touche le pays.

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.