L'Internationale Socialiste soutient les efforts régionaux de combat contre Boko Haram en Afrique occidentale et centrale

20 janvier 2015

Les nouvelles réunions des États membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) et du Bénin débutant aujourd'hui à Niamey au Niger, sont l’occasion pour l'Internationale Socialiste d’apporter son soutien inconditionnel aux efforts régionaux de combat collectif contre le terrorisme en Afrique occidentale et centrale et, en particulier, contre la menace croissante que représente Boko Haram.

La chute récente de Malam Fatori, Damasak et Baga au Nigéria, les raids transfrontaliers du week-end dernier au Cameroun et la capture de dizaines d'otages ne font qu'accentuer les craintes ressenties sur le plan humanitaire d'une part et à propos du maintien de la paix et de la stabilité dans la région de l'autre. Depuis avril 2014 et l'enlèvement de 276 écolières par Boko Haram, le monde continue d'être témoin des atrocités éhontées commises par ce groupe terroriste et notamment, selon les rapports des Nations unies, de violences contre les populations civiles, d'enlèvements, de meurtres, de viols, d'esclavage sexuel et de recrutement d'enfants soldats, parmi tant d'autres violations manifestes des droits de l'homme. Le déplacement à grande échelle de personnes s'intensifie au Nigéria et dans les pays limitrophes, aggravant une crise humanitaire déjà exponentielle.

Comme l'a déjà déclaré l'IS, des solutions multilatérales s'imposent pour neutraliser le terrorisme. La communauté internationale doit se mobiliser pour y opposer un front collectif. L'Internationale Socialiste félicite le gouvernement du Président Mahamadou Issoufou du Niger d'avoir organisé cette initiative et réitère sa solidarité avec toutes les parties engagées dans ces efforts.

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.