L’Internationale Socialiste gravement préoccupée par la destitution sommaire du Président Lugo au Paraguay

24 juin 2012

L’Internationale Socialiste a appris avec vive préoccupation la destitution sommaire du Président démocratiquement élu de la République du Paraguay, Fernando Lugo, suite à un vote organisé à la hâte au Sénat sur des accusations présentées par la Chambre basse.

L’absence d’un procès équitable y compris l’échec de clairement définir les détails des charges contre le président et des responsabilités qu’il porterait, la restriction du débat, et avant tout, le déni du droit du président à une défense équitable n’est pas acceptable. Bien que la procédure du rappel du président par le parlement fût présentée au sein du cadre constitutionnel, les manquements mentionnés ci-dessus ont gravement porté atteinte à la légitimité du procès.

Ces actions décrites par Président Lugo comme: «un coup parlementaire et un coup contre la démocratie au Paraguay» sont contraires à la nature même de tout système politique présidentiel démocratique.

L’élection de Président Lugo en 2008 a marqué la fin du régime de 61 ans du parti Colorado, une période qui a inclus la dictature à parti unique d’Alfredo Stroessner. Ces développements récents, dix mois à l’avance des élections présidentielles, sont contraires à l’intégrité démocratique du Paraguay et à l’engagement démocratique des nations de la région, qui ont inscrit le respect de la démocratie comme pilier de la coopération régionale. Dans ces moments difficiles, l’Internationale Socialiste exprime sa solidarité entière à tous ceux au Paraguay qui cherchent à garantir le respect de la démocratie dans ce pays.
 

 

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.