L’Internationale Socialiste condamne les dernières mesures contre Aung San Suu Kyi

15 mai 2009

L’Internationale Socialiste condamne les mesures judiciaires sans fondement contre Aung San Suu Kyi par le régime militaire en Birmanie, demande que toutes les charges contre elle soient abandonnées et qu’elle soit immédiatement et sans condition relâchée, et appelle à un effort international unifié et continu pour son soutien, et celui de toutes les personnes en Birmanie qui luttent pour la démocratie et le respect des droits de l’homme dans leur pays.

L’Internationale note que l’ordre actuel d'assignation à résidence d’Aung San Suu Kyi doit expirer le 27 mai et pense que le régime militaire a exploité la visite non sollicitée d’un homme américain troublé, peut-être instable, pour justifier son emprisonnement constant et s’assurer qu’elle ne participe pas aux élections que le régime a planifié l’an prochain afin d'institutionnaliser la loi militaire.

L’Internationale note aussi que l’ordre actuel d'assignation à résidence d’Aung San Suu Kyi a déjà dépassé d’un an les 5 ans maximum autorisés par les lois birmanes, signifiant que le régime a cassé ses propres lois ainsi que les obligations internationales des droits de l’homme. C’est au mépris de tout que le régime mettrait en prison Aung San Suu Kyi pour un procès qui se tiendrait à huis clos et violerait les procédures normales.

L’Internationale est encouragée par le fait que beaucoup dans la communauté internationale ont manifesté leur indignation contre les dernières cibles dont a fait l’objet Aung San Suu Kyi. Néanmoins, étant donné l’intransigeance et le cynisme du régime birman, il est clair qu’une réponse forte et plus unie est nécessaire, et l’Internationale Socialiste appelle les nations à prendre la position la plus ferme possible pour la liberté d’Aung San Suu Kyi et la démocratie en Birmanie.

L’Internationale Socialiste a longtemps soutenu le peuple birman et la Ligue Nationale pour la Démocratie, et Aung San Suu Kyi, qui est Présidente Honoraire Spéciale de l’Internationale, et à ce moment le plus difficile réaffirme sa complète solidarité avec leur lutte courageuse.

 

 

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.