L’Internationale Socialiste condamne le coup d’Etat en Mauritanie et appelle à la restauration de la démocratie

7 août 2008

L’Internationale Socialiste condamne le coup d’Etat mené par les militaires en Mauritanie contre le premier gouvernement démocratiquement élu dans le pays depuis qu’il a obtenu son indépendance en 1960, et lance un appel pour la restauration immédiate de l’Etat de droit démocratique et pour le plein respect de tous les droits politiques et libertés civiles.

Les élections libres et justes qui se sont tenues l’année passée avaient souligné le désir et l’engagement du people de la Mauritanie pour vivre et travailler en liberté et constitué une étape importante dans le progrès du pays pour joindre la communauté des nations démocratiques. Aucun circonstance ni situation ne peut être utilisée pour justifier l’annulation de ce progrès par l’intermédiaire de l’utilisation illégale de la force militaire.

L’Internationale lance un appel aux nations d’Afrique et à la communauté mondiale en son entier pour qu’elles prennent et maintiennent une position ferme contre le coup d’Etat et soutiennent toutes les mesures pour la restauration de la démocratie et le renforcement des institutions démocratiques dans le pays.

L’Internationale Socialiste réaffirme sa pleine solidarité avec son parti membre en Mauritanie, le Rassemblement des Forces démocratiques, RFD, qui a constamment lutté pour amener la démocratie dans le pays, et réitère son ferme soutien à ses efforts pour restaurer un régime démocratique en Mauritanie.

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.