L’Internationale Socialiste appelle à l’arrêt immédiat du bain de sang qui sévit en Syrie et aux efforts concertés de la communauté internationale pour mettre un terme au conflit

14 octobre 2016

Alors que le monde continue d’assister à la tragédie se déroulant en Syrie, l’Internationale Socialiste appelle à des efforts concertés et renouvelés de la part de la communauté internationale pour mettre fin au carnage et à la souffrance humaine qui se sont intensifiés suite à la rupture, le mois dernier, du bref cessez-le-feu en place pendant moins d’une semaine.

Le peuple syrien est otage d’un conflit qui transcende son pays et dont la solution aujourd’hui se trouve surtout en dehors de ses frontières. Les chiffres publiés par les Nations Unies révèlent que près de 13,5 millions de Syriens ont actuellement besoin d’aide humanitaire. Parmi eux, plus de la moitié sont des déplacés internes et près de cinq millions sont des réfugiés. Au cours de la seule semaine dernière, nous avons été témoins des dernières horreurs subies par les habitants d’Alep, dont des femmes et des enfants, suite à l’explosion de plusieurs bombes anti-bunker et incendiaires sur des zones résidentielles et des installations médicales.

Le monde a cruellement besoin d’une solution à cette guerre, à la fois pour sauver le peuple syrien qui souffre injustement, et pour faire face à l’époque de plus en plus divisée et en proie à de nombreux défis que nous vivons, exigeant une action multilatérale plus déterminée afin de contrer et prévenir toute menace de conflits à venir et potentiellement plus dangereux.

Les bombardements en Syrie doivent cesser, l’aide humanitaire doit être acheminée de toute urgence et la guerre doit prendre fin. L’annonce de l’ouverture de pourparlers demain à Lausanne est une évolution encourageante que l’Internationale Socialiste salue. Il est d’une importance capitale que ceux prenant part à ce dialogue s’assurent que ces pourparlers soient menés dans un environnement constructif et de véritable volonté de mettre fin sans plus tarder à ce conflit.

Le 24 octobre est la journée des Nations Unies, jour de la création de l’ONU en 1948, et cette année, elle devrait marquer le début de la fin du conflit en Syrie.

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.