L’IS dénonce la mise à mort de Palestiniens non armés par Israël le long de la frontière de Gaza

01 avril 2018

L’Internationale Socialiste dénonce fermement la mise à mort de 16 Palestiniens par l’Armée de défense d’Israël lors d’une manifestation le long de la frontière de Gaza avec Israël vendredi dernier. Les manifestations étaient organisées dans le cadre de l’initiative « marche du retour » à Gaza. Aux 16 personnes tuées s’ajouteraient 700 blessés ayant besoin de soins hospitaliers à Gaza, nombre d’entre eux ont été touchés par des balles réelles. Le recours à la force meurtrière contre des manifestants et l’ampleur des pertes humaines constituent une escalade majeure du conflit dans la région et font voler en éclat les espoirs d’une reprise du processus de paix.

L’IS soutient et se fait l’écho de l’appel lancé par le Secrétaire général des Nations Unies et d’autres à ouvrir une enquête indépendante sur ces violents incidents et la réponse meurtrière de l’armée israélienne. Les troupes israéliennes ont l’obligation de respecter le droit relatif aux droits de l’homme et de s’assurer que les forces létales ne sont utilisées qu’en dernier recours. Jusqu’à présent, la réponse donnée par le Ministère israélien de la défense a été de rejeter tout appel à une enquête indépendante et transparente, jetant de sérieux doutes sur la légalité de la réponse militaire. Compte tenu des rapports des organisations de défense des droits de l’homme faisant état de manifestants non armés pris pour cibles par des balles réelles, il est vital qu’Israël autorise le déroulement de cette enquête.

Comme l’a averti l’IS en décembre de l’année dernière, les récents revers du processus de paix ont eu pour effet d’attiser les tensions, ouvrant la voie à des formes de violences et de troubles tels qu’observés ces derniers jours. Le cycle de la violence ne sert qu’à entacher toute perspective de paix durable puisqu’il muselle les voix modérées des deux côtés exhortant à la reprise des négociations.

Les événements de vendredi dernier sont autant de preuves que ceux qui, en Israël et en Palestine, plaident pour la paix, notamment les partis membres de l’IS, ont plus que jamais besoin de l’aide et de la solidarité internationale pour contrer la position des éléments radicaux des deux camps pour qui le conflit est inévitable. L’objectif d’une paix négociée, durable et basée sur le droit international reste la seule résolution viable du conflit israélo-palestinien et l’engagement de l’Internationale

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.