Déclaration de l'IS sur le plébiscite au Chili

25 Octobre 2020

Déclaration de l'IS sur le plébiscite au Chili

Le dimanche 25 octobre, plus de sept millions de Chiliens se sont rendus aux urnes pour décider s'ils voulaient maintenir la Constitution en vigueur ou s'ils préféraient avoir un nouveau texte constitutionnel. S'agissant de la voie du changement, ils ont été interrogés sur leur préférence pour une assemblée entièrement élue à ces fins ou un organe mixte composé à parts égales de parlementaires en exercice et d'élus ayant un mandat constituant. Le résultat connu ce même dimanche après-midi était clair et éloquent: près de 80% des électeurs étaient en faveur d'une nouvelle constitution et d'une convention constitutionnelle. Malgré les restrictions sanitaires qui ont marqué les élections, la journée électorale s'est déroulée dans une totale normalité et dans un climat d'optimisme, la participation citoyenne a été plus élevée qu'aux dernières élections et une présence significative de jeunes a été mise en évidence, qui lorsque les résultats ont été connus ils sont sortis en masse et pacifiquement pour célébrer dans les rues de Santiago et d'autres villes du pays.

L'élection de dimanche a lieu exactement un an après les manifestations massives connues dans tout le Chili et qui exigeaient la consécration et l'assurance des droits sociaux, des niveaux plus élevés d'égalité, d'inclusion et de protection sociale, la fin des abus et un traitement digne pour toutes les personnes. Sur le plan historique et politique, pour de nombreux Chiliens, ces élections ont mis fin à la Constitution imposée par la dictature il y a quarante ans, qui, bien qu'ayant subi d'importantes réformes au cours de la transition démocratique, n'a jamais cessé d'être perçue par d'importants secteurs du pays comme un héritage du dictateur Pinochet et une tentative de consacrer le modèle néolibéral au Chili.

L'Internationale Socialiste félicite ses partis membres et le public chilien en général pour cette étape significative et espère que le processus constituant sera à la hauteur des demandes et des attentes des Chiliens, ce qui leur permettra de réitérer leur vocation démocratique, leur rejet de la dictature et abandonner définitivement une constitution d'une autre époque, l'une des plus sombres de toute l'histoire du pays.

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.