L’IS condamne les attaques contre la démocratie équatorienne

30 septembre 2010

Les attaques contre les institutions démocratiques et constitutionnelles équatoriennes ainsi que contre son président, Rafael Correa, par des membres des forces de l’ordre et d’autres individus à Quito sont totalement inacceptables. Saluant la démocratie de manière décidée, la communauté internationale et les pays de la région, élèvent la voix pour dénoncer aujourd’hui ces incidents violents.

L’Internationale Socialiste, rassemblant des partis et mouvements qui se sont battus en faveur et qui sont aux devants du progrès et de la consolidation des droits et des libertés dans le monde entier, condamne sans équivoque ces événements. Aucune nation, aucun peuple ne pourrait se permettre ni n’aurait l’intention de tolérer un cadre de vie et institutionnel moins satisfaisant que l’ordre démocratique que nous avons atteint ensemble et que nous continuerons à défendre avec vigueur.

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.