L’IS appelle au rétablissement rapide de la démocratie au Mali

9 janvier 2022

L’Internationale Socialiste exprime ses vives inquiétudes à la suite de l’annonce du report des élections initialement prévues le mois prochain au Mali, et enjoint le gouvernement de transition à accélérer le retour à la démocratie dans le pays. L’ensemble des démocrates s’accordent à dire qu’il est inacceptable que le Mali, un pays balayé par deux coups d’État au cours des 18 derniers mois, voie ses élections reportées sous la conduite d’un régime arrivé au pouvoir par un coup d’État et dénué de toute légitimité démocratique.

L’éventualité d’un report des élections jusqu’à cinq ans mentionnée dans les recommandations des Assises nationales de la refondation risque de créer un dangereux précédent selon lequel les responsables du renversement d’un gouvernement démocratiquement élu peuvent se maintenir au pouvoir indéfiniment sans passer par les urnes. En l’absence de voix discordante, le Mali et d’autres pays de la région pourraient s’en trouver plus déstabilisés encore et d’autres groupes pourraient tenter de renverser des gouvernements par la force en l’absence d’élections, surtout si cet acte clairement subversif envers le processus démocratique n’entraîne aucune conséquence majeure.

À cet égard, l’IS se dit encouragée par la position ferme adoptée aujourd’hui par la CEDEAO en réponse à l’annonce du report, et exhorte le gouvernement de transition à s’en tenir au calendrier électoral fixé. Tout report du scrutin au-delà du 27 février est une violation directe de l’accord conclu entre le gouvernement de transition et la CEDEAO à la suite du dernier coup d’État en mai 2021.

L’IS réitère sa position selon laquelle le président par intérim actuel est arrivé au pouvoir de manière illégitime et sa ferme condamnation du coup d’État militaire qu’il a orchestré, emportant dans son sillage la démocratie chère au peuple malien. Les partis membres de l’IS au Mali, le RPM et l’ADEMA-PASJ, continuent de jouer un rôle prééminent au sein des forces démocratiques du pays et ont tout notre soutien et notre entière solidarité. Seul le rétablissement de la démocratie garantira le plein des respects des droits et des libertés de l’ensemble des Maliens.

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.