L'IS appelle à la libération du leader du CDPA au Togo

3 décembre 2020

Brigitte Kafui Adjamagbo-JohnsonBrigitte Kafui Adjamagbo-Johnson

L’Internationale Socialiste (IS) condamne fermement l’arrestation de Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, secrétaire générale du parti membre de l’IS au Togo, la Convention dcmocratique des peuples africains (CDPA), et actuellement à la tête de la coalition Dynamique Monseigneur Kpodrzo (DMK), et de Gérard Yaovi Djossou, membre du DMK qui préside le comité des affaires sociales et des droits de l'homme. L’IS exige leur libération immédiate et sans condition.

La DMK avait appelé à des manifestations pacifiques pour protester contre le refus du gouvernement de reconnaître la victoire de la coalition DMK aux élections de cette année, un régime qui se trouve aux mains d’une seule famille depuis plus de cinquante ans.

Le 27 novembre, Gérard Yaovi Djossou a été enlevé dans la rue à Hanoukopé, à Lomé, après s’être entretenu avec les ambassadeurs de France, d’Allemagne, des États-Unis, de l’Union européenne et du Programme des Nations Unies pour le développement. Il aurait été battu et aurait subi des heures d’interrogatoire, menotté et sans pouvoir parler à son avocat. Le 28 novembre, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson a tenté de rendre visite à M. Yaovi Djossou, avant d’être arrêtée par le Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) et sa maison perquisitionnée et fouillée. Le SCRIC a emporté des documents, des carnets et des ordinateurs. Mme Adjamagbo-Johnson a ensuite été arrêtée puis accusée de participer à la «déstabilisation des institutions» du pays et de porter atteinte à la sécurité nationale.

L’Internationale Socialiste dénonce cette persécution politique et appelle à une condamnation internationale de la répression de plus en plus visible au Togo. Ces mesures agressives sont clairement conçues pour intimider et museler l’opposition et, dans ce cas, sont foncièrement et entièrement infondées. De nombreuses violations des droits humains ont été observées ces dernières années au Togo, de même que des arrestations des membres de l’opposition, dont des membres de la DMK, et des cas de détention et de torture de personnes participant à des manifestations pacifiques auraient été enregistrés.

Il est extrêmement préoccupant que le Président Gnassingbé et son parti, l’Union pour la République, aient de fait le contrôle sur des institutions telles que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et la Cour constitutionnelle. Ils ont par ailleurs le contrôle sur l’Assemblée nationale et en mai 2019, un amendement à la Constitution a été adopté autorisant M. Gnassingbé à se représenter aux deux prochains scrutins présidentiels.

Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, également avocate, voue son travail à la défense des droits humains au Togo et est la première femme à s’être portée candidate aux élections présidentielles en 2010. Les accusations infondées dont elle et son collègue sont victimes doivent être immédiatement abandonnées, et leur droit à un accès plein et entier à une représentation juridique doit être respecté.

L’Internationale Socialiste réaffirme toute sa solidarité avec Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson et Gérard Yaovi Djossou, avec la CDPA, et avec toutes les personnes au Togo qui luttent pour leurs droits, pour leur liberté et pour la démocratie.

 

Lettre de remerciements du CDPA sur la libération conditionnelle de Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson

 

 


Couverture de presse:

La Internacional Socialista demanda la liberación de la líder del CDPA en Togo

Nuevos Papeles, 4 décembre 2020

La Internacional Socialista (IS) condena enérgicamente el arresto de Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, Secretaria General del partido miembro de la IS en Togo, la Convención Democrática de los Pueblos Africanos (CDPA), actualmente a la cabeza del grupo de coalición Dynamique Monseigneur Kpodrzo (DMK), y de Gérard Yaovi Djossou, miembro del DMK que preside el comité de asuntos sociales y derechos humanos. La IS demanda su inmediata e incondicional liberación... Lire la suite

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.