En soutien de la paix et la démocratie au Sahel

16 janvier 2013

L’Internationale Socialiste continue à être engagée dans le soutien des efforts de ses partis membres au Mali, l’ADEMA-PASJ de SE Dioncounda Traoré Président intérim du Mali et le RPM dirigé par Ibrahim Boubacar Keita dans la défense des institutions démocratiques du pays, son intégrité territoriale et la sécurité de ses citoyens.

En ces temps difficiles pour le Mali, sous la menace de forces rebelles et terroristes, l’Internationale Socialiste se félicite et soutient pleinement les efforts multilatéraux pour aider le gouvernement malien, y compris ceux de la CEDEAO et de l’Union Africaine, et la résolution 2085 adoptée par le Conseil de sécurité des Nations unies en ce qui concerne l’établissement de la Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA). Nous reconnaissons et saluons la volonté déclarée et la disponibilité de pays d’Afrique répondant aux appels de fournir des troupes, ainsi que l’assistance rapide du Président de la République française, SE François Hollande, et de son gouvernement, avec le soutien des membres du Conseil de sécurité des Nations unies, d'aider à protéger le territoire du Mail de l’occupation, la perturbation et la violence .

Les rapports concernant le Mali du Haut Commissaire des Nations unies pour les réfugiés sur le nombre croissant des gens déplacés et de l’organisation humanitaire médicale internationale Médecins sans frontières sur le nombre de blessés sont une grande source de préoccupation pour notre organisation.

Tout en soulignant notre solidarité avec tous les peuples dans la région du Sahel, notre Internationale continue de rester ferme dans son soutien des efforts de SE Président Mahamadou Issoufou et notre parti membre le PNDS de la République du Niger, pays voisin, de consolider les institutions démocratiques et de faire sortir son peuple de la pauvreté. Nous soutenons également les efforts de notre parti membre en Mauritanie, le RFD, dirigé par Ahmed Ould Daddah, qui est engagé pour faire avancer les exigences pour des élections libres et justes, pour commencer une nouvelle ère de démocratie dans ce pays.

L’Internationale Socialiste a été en contact avec ses partis membres de la région du Sahel ces derniers jours et a entrepris de tenir une discussion globale sur ces questions lors de la prochaine réunion du Conseil qui aura lieu à Cascais, Portugal les 4-5 février, comme point d’urgence. Nos discussions incluront des échanges sur la meilleure manière de contribuer efficacement à ces efforts internationaux, en soutien de la paix et la démocratie au Mali ainsi que pour la sécurité dans la région entière.

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.