Soutenir la démocratie en Ouganda

22 février 2016

Soutenir la démocratie en Ouganda

Ces dernières années, les peuples d’Afrique ont continué à progresser et à se rapprocher de la gouvernance démocratique dans un nombre important de pays de la région. Aujourd’hui, les habitants de ce continent sont de plus en plus nombreux à bénéficier de libertés et de droits, des conditions préalables au progrès, au développement et à la paix.

Les membres de l’Internationale socialiste dans un grand nombre de pays d’Afrique ont été des protagonistes et des acteurs d’une période de changement qui a introduit de nouvelles opportunités et donné un nouveau visage à la vie politique du continent. Pourtant, l’autoritarisme, l'oppression et autres maux du passé s’attardent encore dans la vie politique de certains pays de la région. Dans certains cas, cela a entraîné des conflits ouverts ou, au minimum, une culture de stagnation politique, malgré la conscience collective grandissante comme quoi la démocratie est la seule voie d’avenir.

Les élections présidentielles organisées en Ouganda le week-end dernier et qui ont maintenu Yoweri Museveni au pouvoir sont malheureusement un exemple de ces situations insatisfaisantes. Des élections durant lesquelles les candidats de l’opposition sont opprimés, les médias sociaux fermés, le principal candidat de l’opposition arrêté plusieurs fois pendant la campagne et le processus électoral entaché de perturbations et d’irrégularités, ne peuvent pas et ne doivent pas être acceptées. Qui plus est, l’Ouganda est géré par Museveni depuis des années comme si c’était son domaine privé.

L’Ouganda a totalement rejoint la liste des pays d’Afrique contrastant fortement avec ceux qui, en dépit d’une histoire troublée de colonisation et de relations économiques internationales injustes, sont parvenus à obtenir de nombreuses victoires démocratiques au sein des développements politiques actuels en Afrique. Les habitants du continent tout entier ainsi que d’autres membres de la communauté internationale doivent défendre aujourd’hui les droits des Ougandais. Nous, l’Internationale socialiste, sommes résolument à leurs côtés.

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.