En soutien de la démocratie et de l’unité nationale en Egypte

4 juillet 2013

Un an après avoir pris le pouvoir avec 13 millions de votes, le Président Mohamed Morsi et son gouvernement dominé par les Frères musulmans ont été destitués de leurs fonctions par la force de l’armée égyptienne.

Président Morsi, premier Président d’Egypte librement élu, était au plus bas en termes de popularité, ayant échoué de tenir les promesses démocratiques pour lesquelles il avait été élu. En décembre dernier il s’est octroyé des pouvoirs incontestables qui ont choqué le peuple égyptien ainsi que la communauté internationale, et s’est ensuite précipité de tenir un referendum sur la nouvelle constitution malgré le manque d’accord entre les forces politiques. Depuis, le mécontentement et la discorde nationale se sont intensifiés, aboutissant dans une nation profondément divisée et polarisée. L’économie s’est détériorée, le chômage et l’inflation continuent d’augmenter et la croissance du PIB a fortement diminuée.

Un coup militaire, toutefois, est en décalage avec la démocratie et l’Internationale Socialiste fait appel aux autorités de respecter l'Etat de droit et de restaurer la démocratie sans délai à travers des élections présidentielles et parlementaires.

La révolution populaire qui a secoué le pays il y a deux ans n’a pas apporté l’ère de démocratie et de liberté que le peuple égyptien avait espéré, et pour laquelle de nombreux ont lutté courageusement et y ont laissé leur vie. Mais des avancées ont été faites et il est clair que la vaste majorité du peuple d’Egypte ne renoncera pas à la lutte pour la démocratie entière.

L’Internationale Socialiste attend avec intérêt un dénouement pacifique des problèmes auxquels l’Egypte fait face aujourd’hui, et fait appel à la population entière de respecter les différences de chacun, peu importe leur religion, culture ou genre, et de s’unir dans l’intérêt de la nation et de rendre justice aux citoyens qui ont donné leurs vies pour un pays meilleur, vivant en paix et en démocratie. L’IS réitère sa solidarité avec tous ceux en Egypte qui partagent les idéaux et principes de la social-démocratie et qui restent engagés dans la défense des objectifs démocratiques de la révolution de 2011.

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.