Chili : tremblement de terre

27 février 2010

L’Internationale Socialiste est profondément touchée par la catastrophe naturelle qui a ravagée le Chili le samedi 27 février. Elle souhaite exprimer son soutien au peuple et aux autorités chiliennes dans leurs efforts et leur engagement de reconstruire le pays après le tremblement de terre force 8.8 sur l’échelle de Richter qui s’y est produit entraînant d’autres secousses et tsunamis.

Cette catastrophe naturelle a causé de nombreuses pertes humaines et matérielles au centre et dans le Sud du pays ainsi que dans les zones côtières, et l’Internationale Socialiste est consciente de l’état de choc, l’angoisse et des ruines qui accablent les sinistrés.

L’établissement de nouveaux logements aux populations touchées, l’apport de soins médicaux, le rétablissement de la sécurité et la réponse aux besoins sanitaires s’avèrent être les priorités immédiates dans la reconstruction du pays.

La solidarité, valeur et pilier fondamentaux de la social-démocratie, doit continuer à être le moteur pour la stabilisation progressive de la situation, l’unité de la société, les politiques de cohésion sociale et le renforcement de l’économie.

Malgré le désastre causé par le tremblement de terre - qui a été le cinquième de cette ampleur connu à ce jour - et les tsunamis qui s’en suivirent, le Chili a pu limiter les dégâts humains et matériels. Toutefois, un regrettable nombre de victimes a été rapporté et d’importantes infrastructures ont massivement pâti du séisme et de ses conséquences. Néanmoins, la force du peuple chilien qui a dû faire face dans le passé à de nombreuses épreuves en les surmontant finalement, permet d’envisager la reconstruction avec optimisme.

Au plan politique, Michelle Bachelet, présidente sortante du Chili, arborant une côte de popularité importante, a gouverné le pays dans un esprit de démocratie et de liberté et a continué à garantir un système de protection sociale efficace au cours des dernières années. Le Chili ayant connu pendant les deux décennies précédentes des succès au niveau politique et économique, il ne tardera pas, nous en sommes convaincus, à surmonter cette catastrophe.