Declaration: Pour une nouvelle donne avec la nature et un nouveau traite a Copenhague

CONSEIL DE SAINT DOMINGUE - A un moment crucial pour un futur durable : la voie social-démocrate, 23-24 novembre 2009

 

Original: Français

L’Internationale Socialiste reconnait le travail de sa Commission pour une Société Mondiale Durable et insiste sur l’importance du rapport D’une Economie à haute teneur en carbone vers une Société à faible teneur en carbone.

L’Internationale souligne l’inégalité des populations face au changement climatique et le fait que ce sont les personnes les plus pauvres qui sont les plus susceptibles de souffrir des conséquences du changement climatique. Au même moment, les personnes pauvres sont les moins capables de s’adapter au changement climatique.

L’Internationale reconnait la cohérence existante entre la lutte pour l’utilisation durable de la planète et des luttes sociales.

L’Internationale appelle à un accord international entre toutes les parties de la Convention cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) en décembre prochain à Copenhague.

Prenant en compte l’état actuel des négociations, l’Internationale croit que la base minimale pour un accord devrait être atteinte selon les objectifs d’une réduction absolue pour les pays développés ; les objectifs relatifs aux principaux Etats développés, une contribution pour un financement rapide et une formule pour le financement de la réduction et de l’adaptation sous un futur régime.

L’Internationale maintient que les principes de responsabilités communes et différenciées et la capacité respective doivent guider le futur accord international.

L’Internationale considère que pour les pays développés, et ceux avec une riche biodiversité, il est fondamental de considérer les politiques de reforestation et de préservation des forêts au sein des stratégies reconnues sur le plan international pour combattre les émissions de carbone.

L’Internationale est engagée partout où ses membres sont au gouvernement et dans l’opposition, de présenter des propositions concrètes et ambitieuses pour contribuer à la lutte contre le changement climatique.

L’Internationale fera tous les efforts pour que la transition vers une société en durable à faible teneur en carbone soit socialement juste et égale.

L’Internationale rappelle ses engagements pour le développement durable, dans lequel l’économie, les facteurs sociaux et l’environnement sont combinés pour générer une croissance économique qui est à la fois respectueuse de l’environnement et socialement libératrice.

L’Internationale reconnait les nombreux services environnementaux, économiques, sociaux et culturels que la biodiversité offre à la communauté et à l’individu.

Dans le cadre de la Biodiversité décrétée par l’ONU pour 2010, l’Internationale examinera en profondeur quels types d’actions peuvent être entrepris pour la lutte contre la perte de la biodiversité.

_______________

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.