CONSEIL DE SAINT DOMINGUE - A un moment crucial pour un futur durable : la voie social-démocrate

23-24 Novembre 2009

La seconde réunion du Conseil de l’Internationale Socialiste de l’année s’est tenue à Saint Domingue, République Dominicaine, sous le titre ‘A un moment crucial pour un futur durable : la voie social-démocrate’ les 23 et 24 novembre accueillie par son parti membre dans ce pays, le Parti Révolutionnaire Dominicain, PRD.

La réunion s’est ouverte avec des discours du leader du PRD, Miguel Vargas Maldonado, et du Président de l’Internationale Socialiste et Premier Ministre de Grèce, George Papandreou. Le Conseil a discuté d’un Ordre du jour, introduit par le Secrétaire Général Luis Ayala, qui était centré sur : ‘Pour une nouvelle donne avec la nature et un nouveau accord à Copenhague' ; ‘Surmonter l’inégalité, créer des emplois et vaincre la pauvreté dans l’économie mondial'; ‘Travailler pour un monde sans armes nucléaires et pour le contrôle des armes’ ; et ‘Assurer la démocratie et réaffirmer le droit des personnes’.

Sous le premier thème de l’ordre du jour, les propositions du rapport D’une économie à Haute Teneur en Carbone vers une société à faible teneur en carbone mises en avant par la Commission de l’IS pour une Société Mondiale Durable en septembre dernier, ont été soulignées et le Conseil a appelé pour un accord international entre toutes les parties de la CCNUCC en décembre prochain à Copenhague, qui conduirait à un nouveau traité. Dans les discussions, il était évident que tous les membres de l’IS, au gouvernement ou dans l’opposition, étaient toujours prêts à contribuer à ces efforts. Les intervenants ont appelé à des réductions décisives d’émissions de carbone dans les pays développés, à la mise en place de cibles d’émissions également par les pays en voie de développement et à un financement approprié pour les transferts de technologies, la réduction et l’adaptation. Une Déclaration reflétant ces discussions a été unanimement adoptée par le Conseil. Plus tard, pendant la réunion, le mandat de la Commission pour une Société Mondiale Durable a été étendu pour une autre période, jusqu’à ce que l’accord pour un nouveau traité soit atteint.

Sous le second thème, le Conseil a examiné la phase actuelle et les conséquences du déclin de l’économie et discuté des propositions progressistes pour faire face à l’inégalité, créer des emplois, et vaincre la pauvreté. Les recommandations de la Commission de l’IS sur les Questions Financières Globales ont été soulignées, en particulier le besoin pour une nouvelle architecture financière internationale qui place les personnes – et non pas les marchés – au centre de ses préoccupations. Le Conseil s’est accordé que la crise n’est pas encore arrivée à son terme et que des risques futurs demeurent. Les emplois et des conditions de vie améliorées ont été considérées comme une priorité pour les sociaux-démocrates, comme des indicateurs réels de la relance économique. Sous ce thème une Résolution sur le Développement Global et ses dimensions économiques, sociales et culturelles, préparée par le Comité de l’IS sur la Politique Economique, le Travail et les Ressources Naturelles a été aussi adoptée par le Conseil.

L’Internationale a une longue tradition de travail pour un monde libéré des armes nucléaires et pour le contrôle des armes, une question traitée dans le troisième sujet de l’ordre du jour. Les intervenants au Conseil ont souligné les récents développements internationaux qui ont donné de l’espoir pour la prochaine Conférence de Révision sur le Traité de Non-prolifération des Armes Nucléaires (TNP) qui aura lieu en mai 2010. Une Résolution à ce sujet a été adoptée appelant à ces actions positives devant être soutenues et encouragées, tout comme il a été souligné qu’il était impératif de renforcer le TNP comme étant la pierre angulaire du désarmement international et du régime de non-prolifération. Il a aussi été souligné qu’à le long terme des coupes significatives dans les ogives et les stocks nucléaires ne pourraient pas être atteints sans un contrôle complémentaire des armes conventionnelles.

Sous le quatrième thème principal du Conseil, ‘Assurer la Démocratie et Réaffirmer les Droits des Personnes’, les participants ont poursuivi leur réflexion et débattu de ces sujets très fondamentaux sur lesquels l’Internationale s’est toujours engagée. Les intervenants de différents pays et continents ont présenté des réalités contrastées dans lesquelles les normes démocratiques ont changé, des cas où les institutions démocratiques et les droits des personnes sont menacés ; et également où les nouvelles technologies ont apporté à la fois de nouveaux défis et de nouvelles opportunités. Une Déclaration sur la démocratie a été adoptée esquissant les éléments essentiels pour la gouvernance démocratique et dans laquelle l’importance du soutien international et la solidarité globale a aussi été souligné.

Le Conseil a également adopté des Résolutions sur les Droits de l’Homme en Iran et sur la situation dans le Moyen Orient.

A l’occasion du second jour de la réunion, veille de l’anniversaire de l’assassinat des sœurs Mirabal en République Dominicaine le 25 novembre 1960, voici quarante neuf ans pendant le régime du dictateur Trujillo, date qui a plus tard été désignée comme « Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes », le Conseil a marqué une minute de silence en leur mémoire et en respect des femmes qui, partout, sont maintenant victimes de violences.

Sur d’autres questions, le Conseil s’est accordé à envoyer un message de soutien et de solidarité au leader emprisonnée de la Ligue Nationale pour la Démocratie en Birmanie, Aung Sang Suu Kyi, Présidente honoraire spéciale de l’IS. A propos de l’Honduras, le Conseil qui, à sa dernière réunion avait fermement condamné le coup d’état dans ce pays, a déploré la décision de tenir des élections le 29 novembre, avant le rétablissement du gouvernement élu constitutionnellement, sapant à la fois l’accord atteint pour une sortie de la crise et les élections elles-mêmes. Avant le prochain second tour des élections présidentielles en Uruguay, le Conseil s’est accordé pour envoyer ses meilleurs vœux de succès au Frente Amplio et à son candidat José Mujica. Le Conseil a soutenu l’appel lancé lors de la dernière réunion du Comité de l’IS pour l’Amérique Latine et la Caraïbe en faveur de la demande du Comité spécial de l’ONU sur la Décolonisation à l’Assemblée Général de l’ONU d’examiner le cas de Porto Rico. Egalement, le Conseil a accepté d’endosser la Déclaration adoptée par le Comité de l’IS sur la Méditerranée lors de sa récente réunion à Barcelone qui couvre une vaste gamme de questions en relation à cette région et aussi le Sahara occidental.

Le Comité d’Administration et des Finances et le Comité Ethique ont tous deux présenté leurs rapports, qui ont été par la suite adoptés.

A cette réunion du Conseil, deux nouveaux Vice-Présidents ont été élus, Miguel Vargas Maldonado, le Président du Parti révolutionnaire dominicain, PRD et Sigmar Gabriel le nouveau leader du Parti social-démocrate d’Allemagne, SPD.

 

Autres conseils

Saint Domingue, 28-29 janvier 2019
Genève, 26-27 juin 2018
Barcelone, Espagne, 24-25 novembre 2017
New York, 11-12 juillet 2017 

Carthagène*, 2-4 mars 2017

Genève, 1-2 Juillet 2016
Luanda, Angola, 27-28 novembre 2015
New York, 6-7 juillet 2015 
Genève, 12-13 décembre 2014
Mexico, 30 juin - 1 juillet 2014
Istanbul, 11-12 novembre 2013
Cascais, Portugal, 4-5 février 2013

Le Cap* 30 août - 1 septembre 2012

San José, Costa Rica, 23-24 janvier 2012
Athènes, 1-2 juillet 2011
Paris, 15-16 novembre 2010
New York 21-22 juin 2010
Saint Domingue, 23-24 novembre 2009
Montenegro, 29-30 juin 2009
Vallarta, 17-18 novembre 2008

Athènes*, 30 juin - 2 juillet 2008

Genève, 29-30 juin 2007
Santiago, 6-7 novembre 2006
Athènes, 30-31 janvier 2006
Tel Aviv et Ramallah, 23-24 mai 2005
Johannesburg, 15-16 novembre 2004
Madrid, 7-8 février 2004
São Paulo*, 26 octobre 2003
Rome, 20-21 janvier 2003
Casablanca, 31 mai - 1 juin 2002
Saint-Domingue, 26-27 novembre 2001
Lisbonne, 29-30 juin 2001
Maputo, 10-11 novembre 2000
Bruxelles, 10-11 avril 2000 
Paris*, 7 novembre 1998
Buenos Aires, 25-26 juin 1999
Genève, 23-24 novembre 1998
Oslo, 18-19 mai 1998
New Delhi, 10-11 novembre 1997
Rome, 21-22 janvier 1997
New York*, 8 septembre 1996
Bruxelles, 7-8 décembre 1995
Le Cap, 10-11 juillet 1995
Budapest, 2-3 décembre 1994
Tokyo, 10-11 mai 1994
Lisbonne, 6-7 octobre 1993
Athènes, 9-10 février 1993
Berlin*, 15-17 septembre 1992
Santiago, 26-27 novembre 1991
Istanbul, 11-12 juin 1991
New York, 8-9 octobre 1990
Caire, 22-23 mai 1990
Genève, 23-24 novembre 1989
Stockholm* 2-0-22 juin 1989
Madrid, 11-12 mai 1988
Dakar, 15-16 octobre 1987
Rome, 8-9 avril 1987

*À la veille du Congrès

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.