Résolution sur le Moyen-Orient

CONSEIL DE SAINT-DOMINGUE - Travailler pour un monde plus sûr et plus juste, 26-27 novembre 2001

 

Original: anglais

L’Internationale Socialiste, dont sont membres le Parti Travailliste et le Meretz en Israël, et le Fatah en Palestine, s’est engagée depuis de nombreuses années par des actions répétées pour la recherche du dialogue et de la paix dans la région.

Depuis plus d’un an maintenant, le conflit entre Israéliens et Palestiniens a fait de nombreuses victimes et créé de grandes souffrances. Les parties doivent sortir de ce cercle vicieux en appliquant les recommandations du Rapport Mitchell. Etant donné la difficulté pour les parties elles-mêmes de gérer seules un tel processus, nous croyons qu’un mécanisme de surveillance internationale doit être mis en place.

L’Internationale Socialiste estime que les deux parties doivent mettre un terme à la violence et assurer un cessez-le-feu. La coopération en matière de sécurité, dont la reprise immédiate est nécessaire, et les mesures de confiance réciproque, doivent déboucher sur la reprise des négociations.

Israël doit se retirer et retourner à ses positions d’avant le 28 septembre 2000. Le gel des colonies et la levée du blocus des territoires palestiniens doivent être immédiat. L’Autorité palestinienne doit tout faire pour mieux contrôler les groupes armés.

Cependant, aucune de ces étapes ne peut être durable sans un retour à de sérieuses négociations. Il est nécessaire d’avancer vers un statut final des négociations. L’IS réaffirme sa conviction qu’une paix juste et durable ne peut être basée que sur le respect du droit international et les résolutions 242 et 338 du Conseil de Sécurité de l’ONU, exprimant le principe de l’échange de la terre contre la paix. Cette paix doit garantir définitivement la sécurité et la liberté pour les deux parties.

Une paix durable ne peut se concevoir sans l’établissement d’un Etat palestinien viable ni sans la securité pour Israël.L’IS continuera de participer aux efforts pour atteindre une paix juste et durabe, également par l’intermédiaire de son groupe de contact permanent et de son Comité Moyen-Orient.

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.