Résolution sur Haiti

CONSEIL DE SAINT-DOMINGUE - Travailler pour un monde plus sûr et plus juste, 26-27 novembre 2001

L’Internationale Socialiste, alarmée par la dégradation insupportable de la situation écomomique, sociale et politique en Haiti:

• Condamne les violations des droits des journalistes indépendants, des membres d’organisations de la société civile, de l’opposition et de ses partisans à qui le pouvoir lavalas interdit mêmes les réunions.

• Appuie les sociaux-démocrates haitiens et leurs alliés dans leur mobilisation pour la construction de l’Etat de droit .

• Regrette l’absence d’engagement démocratique des autorités de fait. La reprise de l’aide par la communauté internationale ne peut être effectuée que dans un environnement démocratique, après un accord politique entre le pouvoir de fait et la Convergence Démocratique.

• Déplore que le processus de négociations en cours en Haiti, n’ait pas encore abouti à un accord politique, malgré la médiation de l’OEA. Cet accord est nécessaire si l’on veut sortir le pays de la crise née des élections contestées de l’année 2000.

• Encourage fortement ses partis membres et alliés à poursuivre avec persèvèrance et réalisme les négociations en vue de créer les conditions propices à la solution des problèmes urgents tels la misère et la déforestation.

• Soutient le choix effectué par ses partis membres de former, avec d’autres alliés, un large mouvement social-démocrate capable d’aider le peuple haitien à réaliser ses aspirations démocratiques et à changer économiquement et socialement sa vie quotidienne.

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.