Résolution sur le peuple Kurde

Réunion du conseil de l'IS à Saint Domingue, 28-29 janvier 2019

Original: anglais

Dans la région du Kurdistan d’Irak, l’IS salue la reprise du dialogue entre le gouvernement fédéral et le gouvernement régional kurde. Nous enjoignons le nouveau gouvernement d’Irak et tous les partis politiques à prendre des dispositions qui reflètent la véritable participation des Kurdes dans le nouveau gouvernement sur la base du partenariat, duconsensus et de l’équilibre au sein des principales institutions fédérales. Nous enjoignons à la fois le gouvernement de Bagdad et celui d’Erbil à stabiliser la situation dans les territoires disputés et à autoriser une administration commune en vue d’éviter que le groupe État islamique et d’autres groupes similaires n’exploitent les tensions post-référendaires dans ces régions,à la fois pour leurpropre intérêt et pour protéger les droits du peuple kurde et d’autres minorités ethniques et religieuses de la région.

La guerre en Syrie, qui a duré de nombreuses années et touche désormais à sa fin, n’a pas permis de résoudre la crise syrienne. Elle n’a semé que la destruction et la mort. Toutes ces années de guerre ont prouvé que seule une solution politique peut dégager une issue à la crise syrienne. Dès lors, il est temps pour tous les Syriens de s’asseoir à la table des négociations, sous la coordination des forces internationales (Russie, USA, UE, ONU), afin de rechercher une solution politique et démocratique pour le pays. La région de Rojava / du nord-est de la Syrie s’est avérée être une zone sécurisée. Elle a réussi à créer un modèle de gouvernance basé sur un gouvernement autonome, une cohabitation de la population et la démocratie, qui peut être érigé en exemple pour toute la Syrie. La population de Rojava / du nord-est de la Syrie a grandement participé à la lutte contre le terrorisme, en particulier contre le terrorisme du groupe État islamique.

À l’Internationale Socialiste, nous reconnaissons la menace que le retrait des forces de la coalition menée par les États-Unis peut représenter. Tout retrait soudain ou précipité peut déclencher une crise politique et militaire dans la région qui pourrait aboutir à la résurgence du terrorisme et provoquer unenouvelle crise grave des réfugiés.

L’Internationale Socialiste soutient une solution équitable pour le peuple kurde, afin de garantir l’unité et la souveraineté de la Syrie, dans le cadre d’une gouvernance décentralisée, conformément au modèle de fédéralisme démocratique.

En accord avecl’engagement de l’IS à la cause du peuple kurde, une réunion du Comité de l’IS sur la question kurde se tiendra dans le futur prochedans la région du Kurdistan d’Irak.

_______________

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.