Résolution sur la Mémoire de l’Holocauste

Réunion du conseil de l'IS à Saint Domingue, 28-29 janvier 2019

Original: anglais

Le Conseil de l’Internationale Socialiste, réuni à Saint-Domingue les 28 et 29 janvier 2019:

Note que les préjugés raciaux, ethniques et religieux, la discrimination et la haine ont causé d’indicibles souffrances humaines tout au long de l’histoire de l’humanité;

Rappelle que les préjudices, la discrimination et la haine émergeant de l’antisémitisme préexistant ont été des conditions préalables à l’Holocauste perpétré par l’Allemagne nazie, ses alliés et complices résultant en l’annihilationde six millions de juifs et d’un nombre incalculable de membres d’autres minorités;

Note avec inquiétudeque les actes antisémites de nature et d’intensité variablesse sont récemment multipliés en Europe, aux États-Unis, au Canada et ailleurs;

Déplore les tendances croissantes audéni de l’Holocauste et à la réécriture de l’histoire;

Rappelle la résolution A/RES/60/7 intitulée «Mémoire de l’Holocauste» adoptée le 1er novembre 2005 par l’Assemblée générale des NationsUnies quiproclame le 27 janvier Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste;

Se joint aux Nations Unies pour commémorer la Journée internationale dédiée à l’Holocauste et à la mémoire des victimes de l’un des pires crimes jamais commis dans l’histoire de l’humanité;

Rejette tout déni de l’Holocauste en tant qu’événement historique, dans son intégralité ou en partie;

Condamne sans réserve toute manifestation d’intolérance religieuse, de provocation, de harcèlement ou de violence à l’égard de personnes ou de communautés en raisonde leur origine ethnique ou de leur croyance religieuse, où qu’ellese produise;

Exhorte les gouvernements et les partis politiques à lutter contre toute forme de racisme, de discrimination et de déni de l’Holocauste.

_______________

 

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.