Déclaration sur la nécessité de renforcer nos démocraties, de lutter contre les populismes réactionnaires et la recherche de la paix

Réunion du Conseil de l'IS à Genève, 7-8 juillet 2022

Original: espagnol

L'Internationale Socialiste exprime sa préoccupation face aux menaces qui entourent la démocratie dans le monde et exprime son engagement en tant qu'espace de construction de la paix et de la démocratie.

L'humanité est actuellement confrontée aux effets des 3 C (COVID, changement climatique et conflits), avec l'impact correspondant sur les démocraties.

La démocratie et la paix forment un couple inséparable. Les guerres et les conflits mettent les démocraties en péril et alimentent des défis mondiaux tels que le populisme réactionnaire, le déclin du respect des droits humains des femmes, la crise alimentaire ou la migration forcée des victimes des conflits armés, la persécution ou le violation massif des droits humains.

Maintenant, nous le vivons de manière aiguë avec la guerre en Ukraine, dans laquelle les civils sont toujours les principales victimes du conflit et l'IS réitère sa condamnation inconditionnelle de l'invasion russe de l'Ukraine.

Nous vivons à une époque où les populismes réactionnaires, fondés sur des discours qui font appel aux émotions et aux sentiments, recherchent une fausse empathie et une acceptation rapide de propositions simples, et pour la plupart irréalistes, à des problèmes complexes, plaçant précisément au centre de leur critique les processus et institutions démocratiques.

Sous couvert de ces populismes réactionnaires, des reculs s'opèrent dans des droits que l'on croyait consolidés. Ainsi, nous voyons comment le plein exercice des droits humains par les femmes est menacé, y compris leurs droits sexuels et reproductifs et de vivre une vie sans violence, entre autres, et avec lesquels nous nous sentons fermement engagés. Il est profondément condamnable que le viol continue d'être une arme fréquemment utilisée par les agresseurs.

Dans les conflits armés et politiques et le manque d'opportunités de vie, ainsi que dans l'urgence climatique et les crises économiques et sociales, se trouvent les racines de l'effet de fuite qui pousse des millions de personnes dans le monde à migrer. Les migrations sont inhérentes à l'histoire de l'humanité et des civilisations. Nous sommes le résultat d'innombrables processus migratoires. Les défis posés par les mouvements migratoires doivent être abordés dans une perspective globale, nécessitant des réponses coordonnées soutenues dans le respect des droits de l'homme. Nous sommes préoccupés par l'augmentation de la population réfugiée et déplacée dans le monde, ainsi que par l'utilisation des migrants comme forme de pression contre d'autres États souverains.

Il est nécessaire d'avancer dans la mise en œuvre du Pacte mondial pour une migration sûre, ordonnée et régulière signé en 2018.

Une autre question sur laquelle nous attirons l'attention est la crise alimentaire qui menace l'ensemble de la communauté internationale. La croissance des prix alimentaires et des intrants nécessaires à leur production est un défi pour le droit à la vie, mais aussi pour les démocraties et pour la stabilité sociale et politique des pays.

Assez de nourriture est produite dans le monde pour nourrir toute la population mondiale. Cependant, la concentration de la production sur un petit nombre de produits et de producteurs entrave la durabilité des systèmes agroalimentaires et, par conséquent, la sécurité alimentaire mondiale.

Nous appelons à la coordination des initiatives lancées dans différents domaines, soulignant notre soutien au travail des Nations Unies pour garantir la sécurité alimentaire et le droit à l'alimentation pour tous.

L'inégalité croissante entre les pays et au sein des pays qui ont des politiques non redistributives est également une menace pour la démocratie.

Dans ce contexte, les politiques sociales-démocrates qui combinent la croissance économique avec les progrès des droits et de l'égalité des chances comme pilier pour la construction de sociétés prospères et solidaires sont présentées comme la meilleure alternative pour protéger la démocratie et la paix.

Il n'est pas insignifiant de rappeler que les gouvernements sociaux-démocrates se multiplient. La pandémie de COVID-19 et ses effets ont confirmé que ce n'est qu'avec des politiques publiques qui renforcent l'État-providence que la crise peut être surmontée sans laisser personne de côté, de manière résiliente.

Nous défendons la social-démocratie solidaire, la fraternité entre la famille socialiste qui travaille ensemble pour que personne ne soit laissé pour compte, promouvant un développement inclusif, égalitaire, soucieux de l'environnement et fondé sur un ordre international basé sur des règles.

Le Conseil de l'Internationale Socialiste voit la nécessité de repositionner la défense des valeurs de paix et de démocratie au centre de notre action politique collective, en consolidant l'IS comme un espace d'élargissement des droits et de dialogue pour le renforcement des institutions démocratiques et de la bonne gouvernance.

 

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.