Déclaration sur Kirghizistan

Réunion du Conseil de l'IS à Genève, 7-8 juillet 2022

Original : anglais

L'Internationale Socialiste réitère sa préoccupation face à la situation difficile de l'ancien président du Kirghizistan, Almazbek Atambayev, ancien dirigeant du Parti social-démocrate du Kirghizistan, SDPK, parti membre de l'IS, qui a été emprisonné dans son pays d'origine pendant plus de 1000 jours, et est actuellement en besoin d'un traitement médical urgent.

Notre organisation a été témoin du déclin saisissant de la santé d'Atambeyev, qui a reçu la visite dans sa cellule de prison en avril du secrétaire général de l'IS. Suite aux appels lancés par notre organisation, un diagnostic médical et des soins ont été facilités pour Atambayev par le gouvernement du Kirghizistan, ce qui était un développement bienvenu et une étape importante. Ces examens ont confirmé qu'il avait besoin d'un traitement médical vital, car sa santé continue de se détériorer, aggravée par son incarcération et les conditions dans lesquelles il est détenu. Malgré son besoin continu de soins, l'ancien président n'est plus hospitalisé, mais a été renvoyé en prison et les demandes d'accès aux deux opérations dont il a un besoin urgent ont jusqu'à présent été refusées.

Le Conseil demande donc au gouvernement du Kirghizistan d'accéder d'urgence à la demande d'Almazbek Atambaev d'être autorisé à quitter le pays afin de recevoir les deux opérations dont il a besoin, qui ne peuvent être effectuées au Kirghizistan.

Le Conseil souligne en outre que la manière dont l'ancien président a été détenu, jugé et condamné contrevient à ses droits juridiques et humains en tant qu'accusé, viole le Code de procédure pénale kirghize et enfreint les normes judiciaires internationales.

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.