Communique du Conseil sur le Moyen-Orient

Conseil de l'IS aux Nations Unies, New York, 21-22 juin 2010

Original: anglais

Le Conseil de l’Internationale Socialiste a abordé la situation actuelle au Moyen-Orient, avec les représentants de ses partis membres palestiniens et israéliens. Le Conseil prend l’engagement de contribuer à trouver une fois de plus la voie du dialogue, des négociations et du progrès en faveur de la paix, une priorité absolue aujourd’hui pour les peuples de la région et pour la communauté internationale.

A cet égard, l’Internationale Socialiste :

  1. Affirme le droit du peuple palestinien à l’autodétermination et appelle à une fin de l’occupation du territoire palestinien en l’espace d’un an et à un retrait dans les frontières de 1967, incluant Jérusalem Est.

  2. Appelle à l’établissement d’un Etat palestinien indépendant, souverain, viable et démocratique avec Jérusalem Est comme capitale d'ici à un an. Cet Etat devrait exister côte à côte avec un Etat israélien sûr.

  3. Appelle Israël à mettre fin à toute activité d’implantation ainsi qu’à celle de l’érection d’un mur et de la construction de rocades et garantit la liberté de mouvement des Palestiniens au sein du territoire palestinien. Elle lance également un appel pour libérer tous les prisonniers palestiniens et le prisonnier israélien.

  4. Lance un appel au gouvernement israélien pour mettre fin au blocage de la bande de Gaza. L’ensemble des biens et de la marchandise destinée pour Gaza devrait pouvoir y accéder conformément aux procédures de screening et standards internationalement acceptés.

  5. Encourage tous les partis politiques et groupes palestiniens de restaurer l’unité palestinienne et la démocratie, et soutient les efforts palestiniens pour la création d’un Etat.

  6. Décide d’envoyer une délégation des représentants des partis membres sans délai en Israël et en Palestine pour discuter avec ses partis membres israéliens et palestiniens des événements tragiques du 31 mai dans le but d’établir les faits et d’en faire le rapport à l’Internationale.

 

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.