Déclaration sur la Colombie

Réunion du Conseil aux Nations Unies à Genève, 1-2 juillet 2016

Original : espagnol

Le Conseil de l’Internationale Socialiste réuni à Genève les 1 et 2 juillet 2016 exprime sa profonde satisfaction après la signature des accords sur le cessez-le-feu bilatéral et définitif et le dépôt des armes du jeudi 23 juin dernier entre le gouvernement colombien et les FARC à La Havane. Cette étape historique conclut avec succès les négociations amorcées en 2012 et permet de croire en la fin d’un conflit de plus de cinquante ans.

L’Internationale Socialiste a toujours résolument accompagné la Colombie dans son processus de construction de la paix et poursuivra dans ce sens. L’organisation salue l’engagement pris par la communauté internationale envers cette nation, en la présence du Secrétaire général des Nations Unies, des représentants latino-américains et hauts responsables internationaux à la conclusion des accords de la Havane.

En outre, ne doute pas que le déplacement en Amérique latine du Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, actuellement en visite en Colombie, permettra de maintenir l’engagement international en faveur des déplacés à la suite de plus d’un demi-siècle d’affrontements. L’Internationale Socialiste envoie également tous ses vœux de réussite à la Commission de vérification internationale des Nations Unies pour le dépôt ou la remise des armes qui veillera à la remise et à la destruction de ces armes dans le cadre de son mandat de six mois.

En Colombie, les accords en matière de reconnaissance et de réparation, de commission de vérité et de mécanismes de justice transitionnelle doivent placer les victimes au centre de tous les efforts. La légitimité et la durabilité de l’étape de l’après-conflit qui s’amorce seront renforcées à l’échelle nationale et internationale par une volonté affichée de tous les acteurs politiques et sociaux à les respecter.

En dernier lieu, l’Internationale Socialiste félicite le peuple colombien pour sa décision de prendre la voie d’un règlement du conflit et reste convaincue qu’il fera entendre clairement sa voix en approuvant les accords de paix à l’occasion du référendum prévu dans les prochains mois.

 

_______________

 

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.