Résolution sur le Venezuela

CONSEIL DE BUENOS AIRES - Façonner le changement, 25-26 juin 1999

Original: espagnol

Le Conseil de l'Internationale Socialiste réuni à Buenos Aires les 25-26 juin 1999,

preoccupé par l'évolution du processus politique au Venezuela, marqué par un climat d'instabilité et d'incertitude résultant de la politique de confrontation permanente du gouvernement avec les autorités établies;

regrette le manque de reconnaissance des partis politiques en tant qu'institution démocratique fondamentale et condamne les attaques constantes et non justifiées contre ces partis et leurs leaders, parce qu'elles mettent en danger le dialogue et l'accord comme outils fondamentaux d'une participation démocratique;

conscient du fait que l'Assemblée nationale constitutionelle pourrait devenir un moyen de promouvoir, revitaliser et renouveler des institutions et pratiques démocratiques, exprime néanmoins sa grande inquiétude du fait de l'impression donnée constamment par le Gouvernement Vénézuelien, de vouloir transformer l'Assemblée en un organisme capable de concentrer tous les pouvoirs et d'annuler les décisions de la Cour suprême de justice.

alarmé par l'intrusion des militaires dans plusieurs institutions et par leur ingérence dans les prises de décisions et les exécutions des politiques de l'Etat, ainsi que le Programme Bolívar 2000 de coopération civique-militaire et la décision d'inclure une obligation de formation pré-militaire dans les programmes éducatifs nationaux;

demande au Gouvernement du Venezuela à respecter les droits de la personne humaine et le libre jeu politique, la tolérance et le respect pour le désaccord politique et la liberté d'opinion et d'expression.

 

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.