CONSEIL d'ATHENES: le monde arabe - la paix au Moyen-Orient - l’énergie nucléaire, 1-2 juillet 2011

 

Original: anglais
 

Rappelant la résolution sur le Moyen-Orient adoptée à Saint Domingue en novembre 2009 et la déclaration du Conseil de l’IS à New York sur le Moyen-Orient en juin 2010,

Le Conseil de l’IS, réuni à Athènes les 1-2 juillet 2011, réaffirme le droit du people palestinien à l’autodétermination, y compris le droit à leur Etat indépendant de Palestine avec Jérusalem-Est comme sa capitale, et réaffirme son engagement, en accord avec le droit international, de mettre fin à l’occupation israélienne qui a commencé en 1967 afin de parvenir à la solution de deux Etats d’Israël et de Palestine. Cet Etat palestinien devra exister côte à côte avec l’Etat israélien en paix et sécurité.

Le Conseil de l’IS exprime le besoin urgent pour la reprise et une progression accélérée des négociations vers la conclusion d’un règlement pacifique, mettant fin à l’occupation israélienne du territoire palestinien en place depuis 1967, sur la base des résolutions pertinentes de l’ONU, surtout du Conseil de sécurité, des termes de référence de la conférence de Madrid et l’initiative de paix arabe;

A cet égard, le Conseil de l’IS réaffirme que les activités de colonisation israéliennes en Territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, sont illégales et constituent une violation flagrante du droit international, et un obstacle majeur à la paix, et demande instamment de cesser complètement toute activité de colonisation israélienne, y compris la soi-disant «croissance naturelle», de cesser la construction et de démolir le mur israélien dans le Territoire palestinien occupé y compris Jérusalem-Est, ainsi que la fin de toutes autres mesures unilatérales visant à altérer le caractère, le statut et la composition démographique de la ville et du territoire dans son ensemble, afin de permettre la reprise d’un processus de paix crédible pour résoudre les questions clés y compris la question des réfugiés en accord avec le droit international et la résolution 194 des Nations unies;

Le Conseil de l’IS appelle les deux côtés à reprendre les négociations en vue de parvenir à un accord permanent menant à la fin de l’occupation et à la création d’un Etat palestinien, dans le cadre d’un gel complet des colonisations, tout en s’abstenant d’actions unilatérales.

A défaut, le Conseil de l’IS soutient la reconnaissance de l’Etat de Palestine sur le territoire occupé depuis 1967, y compris Jérusalem-Est comme sa capitale, et appelle tous les gouvernements au soutien des efforts pour la construction d'un Etat palestinien ainsi qu’à l’admission de l’Etat de Palestine aux Nations unies dans la prochaine session de l’Assemblée générale;

Le Conseil de l’IS salue et soutient l’accord de réconciliation palestinienne, qui est déterminant pour la paix et la démocratie, et appelle à la reconnaissance et la coopération avec le gouvernement d’unité palestinien sur l’accord de réconciliation;

Le Conseil de l’IS appelle toutes les parties à renoncer à la violence et à accepter tous les accords trouvés avec l’OLP;

Le Conseil de l’IS salue le “printemps arabe”, initié par des mouvements populaires pacifiques, à la recherche de la démocratie, la liberté et la justice sociale en tant qu’aspirations légitimes des peuples dans la région. A cet égard, le Conseil de l’IS soutient la lutte pacifique palestinienne pour mettre fin à l’occupation et pour parvenir à la liberté et l’autodétermination et appelle Israël à arrêter toute violence et répression contre les manifestations palestiniennes non-violentes et leurs leaders.

Le Conseil de l’IS va continuer ses efforts avec les parties concernées vers l’atteinte d’un règlement pacifique de la question de Palestine et de la promotion de la paix dans la région.

 

_______________

 

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.