Déclaration sur la Mauritanie

XXV Congrès de l'Internationale Socialiste, Carthagène, Colombie, 2-4 mars 2017


Soutien au Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD) dans son combat contre le changement de la Constitution en Mauritanie en dehors du consensus national

Nous, partis membres de l’Internationale Socialiste (IS), réunis en congrès a Carthagène, Colombie, les 2, 3 et 4 mars 2017, suivons avec un grand intérêt les développements récents qui caractérisent la scène politique en Mauritanie de plus en plus tendue, du fait de l’intention du pouvoir non démocratique qui dirige le pays depuis le coup d’Etat de 2008 à procéder, a dessein, au changement de la constitution en dehors de tout consensus national.

Après avoir échoué dans l’organisation d’un referendum pour faire passer ce changement, face au rejet d’un tel projet par les forces politiques de l’opposition mauritanienne, notamment le RFD, parti membre de l’IS à la pointe du combat pour la démocratie en Mauritanie, à son rejet par la société civile, les leaders d'opinion et les citoyens mauritaniens, le pouvoir en Mauritanie est en train d'essayer, à nouveau, de tripatouiller la constitution pour la tailler à sa mesure, en réunissant en congres les deux illégitimes chambres du parlement, à savoir un Senat dont le mandat est largement arrivé à terme et une Assemblée Nationale élue dans des conditions non transparentes et boycottées par la majeure partie de l’opposition.

Les modifications constitutionnelles en cours de mise en place compromettent encore plus ce qui reste de fragile unité nationale et retardent encore davantage la mise en place de l’Etat de droit dont le pays a tant besoin. Il n’est d’autre explication à ce forcing que la volonté des dirigeants du pays à se maintenir, d’une façon ou d’une autre, au pouvoir et à s’absoudre de toute éventualité de poursuite à l’avenir pour les  méfaits de la gouvernance politique, économique et sociale catastrophique qu’ils font subir au peuple mauritanien.

Devant l’obstination du pouvoir en Mauritanie à entrainer le pays vers des horizons incertains, considérant les risques majeurs encourus par le pays a cet effet, notamment les troubles et l’instabilité observés dans d’autres pays ayant connus des situations similaires de crise politique aigue non résolue, l’Internationale Socialiste réitère sa solidarité sans faille avec le RFD et tous les démocrates en Mauritanie dans leur combat pour barrer la route à tout amendement constitutionnel portant sur la forme ou le contenu, au moment où la scène politique nationale connaît des tiraillements sans précédent.

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.