Le Groupe de Travail de l’IS sur la question kurde se réunit à Londres

9 novembre 2005

Le mercredi 9 novembre, le Groupe de Travail de l’IS sur la question kurde s’est réuni à Londres pour considérer les développements actuels affectant le peuple kurde, avec des rapports de première main sur leurs situations nationales respectives par des délégués de partis membres de l’IS : l’Union Patriotique du Kurdistan, PUK, Iraq ; le Parti Démocratique du Kurdistan Iranien, PDKI ; et le Parti du Peuple Démocratique, DEHAP, de Turquie, ainsi que de représentants du Parti Démocratique du Kurdistan, KDP, d’Iraq et du Parti Komala d’Iran, spécialement invités.

Les participants à la réunion ont eu l’opportunité de discuter en détail le résultat du référendum sur la constitution iraquienne, les implications pour les Kurdes en Turquie des négociations d’adhésion entre l’UE et la Turquie, et la grave situation touchant les Kurdes en Iran suite aux dernières actions répressives du régime iranien.

Le Groupe de Travail a reconnu le rôle clé joué par les partis kurdes en Iraq dans le développement et le renforcement de la démocratie et de ses institutions, mais a exprimé sa préoccupation au sujet des activités terroristes continues ayant pour intention de déstabiliser le pays ; s’est réjoui des progrès réalisés par les forces politiques kurdes en Turquie qui se sont unifiées pour former un seul parti politique, le Parti Société Démocratique; et a déploré les récents actes d’agression et les graves violations des droits de la personne par le gouvernement iranien contre sa population kurde. Parallèlement, le Groupe de Travail a salué la coopération croissante entre les groupes kurdes iraniens et la formation plus tôt cette année du Congrès des Nationalités pour un Iran démocratique, avec pour objectif commun la recherche d’une solution fédérale à la question des nationalités dans ce pays.

Un nombre de propositions et d’initiatives de l’Internationale Socialiste ont été discutées pour souligner la solidarité de l’organisation avec les peuples kurdes et soutenir leur efforts politiques pour améliorer les conditions dans lesquelles ils vivent aujourd’hui. Celles-ci comprenaient des missions d’enquête, la circulation d’information concernant la situation des Kurdes, et l’organisation d’une conférence de l’IS sur des questions kurdes.

 

Participants

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.