Le Comité de l’IS discute du Travail Informel à l’OIT à Genève

5-6 Novembre 2009

Le Comité de l’Internationale Socialiste sur la Politique Economique, le Travail et les Ressources Naturelles s’est réuni les 5-6 novembre au siège de l’Organisation Internationale du Travail, OIT, à Genève, en concentrant ses discussions sur le Travail Informel.

Avec la participation du Président du Comité Christoph Zopel (SPD, Allemagne) et du Secrétaire Général de l’IS Luis Ayala, on trouvait des membres de Bulgarie, France, Grèce, Palestine, Fédération de Russie, Suède et Tunisie. De l’OIT, participaient le Directeur Général Juan Somavia en compagnie de plusieurs experts.

Le Directeur Général de l’OIT a accueilli chaleureusement le Comité et remercié l’IS pour les questions de son ordre du jour, qui étaient au cœur de la compréhension des différents modèles de développement. Sans réponses pour les personnes travaillant dans le secteur informel, il n’y a pas de réelle réponse au développement. Il s’est particulièrement référé au Pacte Mondial pour l’emploi de l’OIT de juin 2009 qui avait pour but de créer des emplois, protéger les travailleurs et stimuler la relance économique, un portefeuille d’options politiques et un document sur les acteurs de la réelle économie, soulignant ce qui était nécessaire d’être fait pour régler le « désordre » créé par acteurs de l’économie financière.

Les discussions du Comité ont couvert des aspects très variés du travail informel et de ses implications dans les différentes régions du monde. Alors que c’est un segment toujours croissant des marchés du travail mondial, il demeure une grande inquiétude dans le mouvement social-démocrate sur le manque de mécanismes sociaux et la vulnérabilité croissante de cette force de travail avec des répercussions conséquentes sur le développement social et économique.

Les participants ont échangé des opinions sur le contenu d’un document de Discussion du Comité – Relier Globalement le Travail avec l’Intégration Sociale et la Protection Sociale. Une source importante pour le débat était le rapport complet de l’OCDE sur le travail informel non protégé. « L'emploi informel dans les pays en développement. Une normalité indépassable ? » publié par son Centre de Développement en 2009. Ce Document de Discussion fait partie du travail en cours de la période à venir, et il a été accepté de le rendre disponible au Conseil de l’IS pour information.

Le travail du Comité à cette réunion a aussi inclus la discussion et la préparation d’un projet de résolution – Les défis du Développement Global à la Fin de 2009 et les Perspectives pour 2010 – Les Dimensions Economiques, Sociales, Environnementales et Culturelles – pour la prochaine réunion du Conseil de l’Internationale Socialiste à Saint-Domingue, République Dominicaine les 23-24 novembre.

 

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.