Réunion du Comité Moyen-Orient de l'Internationale Socialiste, Casablanca

Declaration de Casablanca

7 Abril 2000

Dans le cadre de ses réunions régulières, le Comité Moyen-Orient de l’IS, SIMEC, s’est réuni à Casablanca le vendredi 7 avril 2000, afin d’examiner le développement de la situation au Moyen-Orient et faire le point sur l’évolution du processus de paix dans cette région.

Après avoir procédé à l’examen des derniers développements de la question et passé en revue les progrès, les difficultés et les perspectives du processus de paix israélo-arabe sous tous les aspects, le Comité:

Rappelle les prises de position de l’IS sur les différents aspects du processus de paix au Moyen-Orient, prises de position exprimées solennellement par le Congrès de l’IS, tenu à Paris du 8 au 10 novembre 1999;

Exprime sa satisfaction pour les progrès enregistrés depuis dans les négociations israélo-palestiniennes, ainsi que les progrès réalisés par les deux parties dans la mise en œuvre des clauses de l’Accord de Wye River et de Sharm-el-Sheikh, notamment la mise en application du second redéploiement israélien en Cisjordanie;

Prend acte positif de la reprise du processus final de négociation et exhorte les deux parties, israélienne et palestinienne, à respecter le calendrier prévu pour la conclusion du cycle final de négociations;

Réaffirme sa détermination pour que le processus de paix, sous tous ses aspects, soit établi conformément aux principes et aux bases de la légalité internationale et la sécurité mutuelle, et dans le strict respect des résolutions 242, 338 et 425 du Conseil de sécurité des Nations Unies, les termes de référence de la conférence de Madrid, des accords d’Oslo, ainsi que de tous les engagements pris et accords conclus entre les deux parties;

Demande à la partie israélienne de mettre fin aux activités de colonisation dans les Territoires palestiniens, conformément aux engagements souscrits dans le cadre des accords d’Oslo, et exhorte les deux parties à s’abstenir de recourir à toute mesure unilatérale susceptible de préempter ou affecter le résultat des négociations sur le statut définitif;

Incite aux deux parties à intensifier leurs efforts et de détermination dans les négociations en cours pour la mise en œuvre du troisième redéploiement en Cisjordanie, ainsi que les autres questions non-résolues de l''accord intérimaire en vue de boucler la phase de transition et d’entamer dans des conditions meilleures, le cycle final des négociations;

Invite les deux parties à faire preuve de flexibilité et de créativité dans leur approche des questions complexes et délicates à l''ordre du jour des négociations sur le statut permanent;

Insiste sur l''importance du dialogue à tous les niveaux des deux sociétés civiles concernées et fait appel à la communauté internationale pour aider à développer et promouvoir les activités de peuple-à-peuple;

Réitère l’importance vitale d’accorder une aide économique à l’autorité palestinienne, de favoriser une coopération économique régionale et de fournir une assistance, dans tous les domaines, au peuple palestinien, afin qu’il puisse améliorer son niveau de vie;

Renouvelle son appel à Israël et à la Syrie à reprendre les négociations en vue de définir un cadre approprié d’édification de la paix et invite les deux parties afin d’aboutir à une solution juste et durable, conformément aux résolutions de l’ONU et des termes de référence de la conférence de Madrid;

Prend acte de la déclaration du gouvernement d’Israël relative au retrait israélien, en juillet prochain, des territoires occupés au sud du Liban et exhorte le gouvernement israélien à respecter scrupuleusement les dispositions de la résolution 425 de l’ONU, dans le cadre de laquelle devrait s’effectuer ce retrait;

Rappelle la décision du Congrès de l''IS à Paris les 8-10 novembre 1999 recomandant au Présidium, en collaboration avec le SIMEC, de former une délégation de haut niveau pour se rendre dans la région y compris en Syrie et au Liban, aussi rapidement que possible, afin de rehausser le processus de paix;

Réaffirme l’engagement de l’IS et du Comité Moyen-Orient à poursuivre son action inébranlable pour la promotion d’une paix juste et durable au Moyen-Orient, conformément à la légalité internationale, aux résolutions de l’ONU, et du principe de base: “La terre pour la paix”.

Participants

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.