L'Internationale Socialiste au Moyen-Orient à un moment crucial

L’Internationale Socialiste a tenu des discussions avec des leaders israéliens et palestiniens à un moment crucial, alors que les institutions palestiniennes vivent en l’absence de leur Président, qui suit actuellement un traitement dans un hôpital à Paris, et que les Israéliens débattent de leur plan de désengagement pour Gaza.

A l’occasion d’une réunion du Comité Moyen-Orient de l’IS, SIMEC, qui avait été spécialement prévu pour discuter des derniers développements dans la région, Thorbjorn Jagland, président du SIMEC, et Luis Ayala, secrétaire général de l’IS, ont tenu des discussions le 1er et le 2 novembre 2004 à Ramallah avec Mahmoud Abbas, responsable de la direction politique de l’OLP et Ahmed Qurei, premier ministre de l’Autorité palestinienne.

Plus tard, à Jéricho, dans l’après-midi du 2 novembre, durant la première des sessions de deux jours, le Comité Moyen-Orient de l’IS a tenu une réunion avec des représentants palestiniens pour écouter leurs points de vue sur la situation actuelle. Les participants comprenaient entre autres, Nabil Shaath, ministre des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne, Saeb Erekat, ministre des Négociations et Abbas Zaki, responsable des relations internationales du Fatah.

Le 3 novembre, les membres du Comité se sont réunis à Jérusalem pour leur seconde session qui se tenait cette fois au Knesset, le Parlement israélien, dans un but similaire. Etaient présents à cette réunion le leader du Parti Travailliste israélien, Shimon Peres, MK Amir Peretz, président du Histadrut, MK Colette Avital et MK Efraim Sneh, ainsi que des membres du parti Yachad, comprenant MK Abu Vilan, Ruby Natanzou et Sheva Friedman.

L’aggravation des tensions dans la région, le nombre croissant de victimes, la spirale de violence continue et l’absence d’horizon pour la paix au Moyen-Orient - préoccupations majeures de l’Internationale Socialiste - ont formé le cadre des discussions qui ont cherché à définir, avant la prochaine réunion du Conseil de l’IS, les façons les plus efficaces pour que l’Internationale continue de soutenir activement les efforts de paix. Les discussions et recommandations du Comité seront incorporées dans une résolution qui sera présentée au Conseil de l’IS les 15 et 16 novembre à Johannesburg.

 

Participants

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.