Un agenda migratoire qui accorde d’abord la priorité aux gens: Réunion de l’IS à Manille

21-22 septembre 2007

Les membres de l’Internationale Socialiste actifs au sein du Comité de l’IS sur les Migrations, ainsi que des représentants d’un large éventail d’organisations internationales, régionales et non gouvernementales travaillant sur la migration ont discuté des questions clés se trouvant au centre du débat mondial sur ce sujet lors d’une réunion du Comité les 21 et 22 septembre. La réunion s’est spécialement tenue à Manille, la capitale d’une pays ayant l’un des plus grands nombres de travailleurs migrants à l’étranger.

Continuant les discussions du Comité sur la migration à partir de différentes perspectives régionales, en préparation d’un rapport qui sera présenté au prochain Congrès de l’IS, les participants ont examiné, du point de vue de la région Asie Pacifique, un agenda qui s’est concentré sur la Migration et le Développement ; L’impact de la migration féminine ; La migration irrégulière dans un monde globalisé et des thèmes de la migration sur l’agenda international.

Présidée par Amalia Garcia, gouverneur de l’Etat de Zacatecas, Mexique, (PRD), et présidente du Comité, la réunion a été ouverte par le secrétaire général de l’IS, Luis Ayala, avec une présentation du travail de l’Internationale sur cette importante question, suivie d’un discours de la présidente sur les thèmes à l’ordre du jour, et des remarques d’ouverture de la part des hôtes, de Norberto Gonzales, leader du PDSP et secrétaire de la Sécurité nationale, et de Loretta Rosales de la direction du Parti Akbayan.

Ont également pris part aux débats, aux côté des membres de l’IS, des représentants de l’Organisation internationale pour les Migrations, IOM ; de la Confédération syndicale internationale - Asie Pacifique, CSI-AP ; du Forum des migrants en Asie ; du Centre asiatique  pour migrants; du Centre de Conseil pour migrants ; des Travailleurs d’Outremer et Initiative des Communautés, Athika ; du Réseau de Développement pour Femmes, DAWN ; du Centre de Migration Scalabrini ; de la Fondation du Centre Kanlungan - Centre pour Travailleurs Migrants ; du Réseau de Recherche sur la Migration aux Philippines, PMRN ; de l’Union des Travailleurs domestiques philippins, FDWU ; de l’Association des travailleurs philippins d’Outremer et leurs familles, KAKAMMPI ; et de l’organisation Unlad Kabayan.

Reconnaissant que la migration est l’une des caractéristiques clés de la vie politique, sociale et économique mondiale d’aujourd’hui, le Comité a tout d’abord discuté la relation entre la migration et le développement, notant que si elle est proprement gérée, la migration peut contribuer au développement à la fois des pays d’origine et des pays destinataires. Sur ce thème, une grande importance a été accordée dans les débats, sur le besoin de renforcer les droits des migrants et d’inclure ces droits dans l’agenda du développement, et un nombre de recommandations ont été adoptées. L’impact de la migration féminine a reçu une attention particulière durant les discussions et une série de propositions et d’initiatives ont été mises en avant. La migration irrégulière et le besoin de réponses politiques abordant proprement ses causes premières a été examiné, la législation qui s’y relate, de même que les procédures et les critères pour traiter cette question. Les droits de la personne et les droits des migrants ont été placés au centre d’une approche de la migration qui accorde d’abord la priorité aux gens, et les responsabilités des Etats ont été soulignées, ainsi que le besoin de coopération entre toutes les parties prenantes dans la migration, parmi elles les gouvernements, les organisations internationales, les organisations non gouvernementales, le secteur privé, la société civile et les migrants eux-mêmes. Les résultats de la réunion ont été inclus dans la Déclaration de Manille, qui résume les débats et détaille une série de propositions et d’initiatives adoptées par le Comité.

La prochaine réunion du Comité se tiendra début 2008 aux Etats-Unis.

 

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.