Réunion du Comité Méditerranée de l’IS, Tolède, Espagne

9-10 mai 200

''La Méditerranée dans le contexte de l’après-guerre en Iraq'' était le thème principal lorsque les membres du Comité Méditerranée de l’IS se sont réunis à Tolède les 9 et 10 mai. Le président du Comité, Manuel Marín, du parti hôte, le Parti Socialiste Ouvrier Espagnol (PSOE), a mené les débats. Felipe González, du PSOE, et ancien chef du gouvernement espagnol, ainsi que Abderrahman Youssoufi, premier secrétaire de l’Union Socialiste des Forces Populaires, USFP, et ancien premier ministre du Maroc, ont introduit le thème principal. Le vice-président du gouvernement de Castilla-La Mancha, José María Barreda Fontes, et le Secrétaire Général de l’IS Luis Ayala, ont pris la parole lors de l’ouverture de la réunion.

Les délégués ont examiné la position particulière de la Méditerranée dans les crises internationales d’aujourd’hui, en tant qu’espace où se posent bon nombre des défis actuels que la communauté internationale  et le mouvement social-démocrate doivent relever. Les conclusions de ce débat exposant les points de vue des membres du Comité, sont résumées dans la Déclaration de Tolède, qui a été approuvée par la réunion à l’unanimité.

La situation à Chypre et les développements au Moyen-Orient ont reçu une attention particulière dans les discussions sur la résolution des conflits dans la Méditerranée et la contribution de l’Internationale Socialiste. En ce qui concerne Chypre, pour la première fois ont participé des représentants des deux communautés, chypriote grecque et chypriote turque, du Mouvement des Sociaux-Démocrates et du Parti Républicain Turc, CTP, et une résolution spéciale sur Chypre a été adoptée. La situation au Moyen-Orient a été introduite par l’ambassadeur Miguel Angel Moratinos, représentant de l’UE pour le Moyen-Orient, et le Comité a entendu des contributions d’Ophir Pines, secrétaire général du Parti Travailliste d’Israël, et d’Ilan Halevi, de Fatah, le parti membre palestinien de l’IS.

D’autres thèmes ont également été abordés, y compris la situation en Algérie, pays au sujet duquel le Comité a réaffirmé son engagement à continuer à rechercher une sortie de crise pacifique et a émis une résolution en ce sens. Le Comité a accepté de suivre de près les développements en Algérie et a décidé d’y envoyer une mission de l’IS. Le Comité a également perçu que les développements positifs à Chypre pourraient être encouragés par la présence d’une mission de l’IS, qui sera envoyée pour soutenir le dialogue entre les deux communautés.

Des rapports sur les situations nationales ont également été présentés par l’Albanie et la Croatie.

La prochaine réunion du Comité se déroulera en Croatie, accueillie par le Parti Social-Démocrate, SDP, et sera suivie d’une réunion en France, accueillie par le Parti Socialiste français.

Participants

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.