Réunion de l’IS aborde des questions clés pour la Region Mediterraneenne

24-25 octobre 2005

Des représentants de partis membres de l’Internationale Socialiste de la Méditerranée et au delà se sont réunis à Valence, Espagne, les 24 et 25 octobre pour une réunion du Comité Méditerranée de l’IS afin de discuter de questions clés et priorités actuelles de la région, accueillie par le Parti Socialiste Ouvrier Espagnol, PSOE. Lors de l’ouverture, Joan Ignasi Pla, secrétaire général du Parti Socialiste à Valence ; Luis Ayala, secrétaire général de l’Internationale Socialiste ; Leire Pajín, secrétaire d’Etat à la coopération internationale ; Bernadino León, secrétaire d’Etat aux relations internationales ; et Trinidad Jimenez (PSOE, Espagne), présidente du Comité Méditerranée de l’IS, se sont adressés aux participants.

Le partenariat euro-méditerranéen, dix années après la Conférence de Barcelone figurait en haut de l’ordre du jour et les membres du Comité ont souligné le besoin de donner un nouvel élan à ce processus, et également réaffirmé leur engagement pour faire progresser la paix, la sécurité, le commerce, la coopération et les accords culturels dans la région.

Faisant remarquer que la démocratie était impérative au futur de la Méditerranée, où les conflits pouvaient être surmontés de manière pacifique, la réunion a souligné que le développement démocratique aiderait à freiner le fondamentalisme, l’ultra-nationalisme et la terreur, et a décrit une perspective socialiste pour la région, basée sur la liberté, l’égalité des sexes et le respect des droits de la personne, encourageant la bonne gouvernance et la modernisation des institutions politiques nationales, et impliquant plus de participation de la part des citoyens. Le Comité a émis une déclaration en accord avec ses discussions.

Le Comité a en particulier affirmé son soutien, en relation avec la Méditerranée, à la nouvelle initiative - l’Alliance des Civilisations - lancée par le premier ministre espagnol, José Luis Rodríguez Zapatero, dont l’objectif est d’accroître la compréhension mutuelle entre les Musulmans et les sociétés occidentales.

 

Participants

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.