L’Internationale Socialiste discute la situation au Liban lors d’une réunion extraordinaire à Beyrouth

4 Avril 2005

Le Comité Méditerranée de l’Internationale Socialiste a tenu une réunion spéciale pendant une journée à Beiteddine, au Liban, le 4 avril 2005, pour examiner les récents développements dans ce pays.

Walid Jumblatt, Leader du Parti Socialiste Progressiste, PSP, était à la tête de la délégation de son parti, membre de l’Internationale Socialiste, qui a accueilli la réunion à laquelle une large et forte représentation de toutes les forces politiques d’opposition étaient également invitées à participer. Parmi les invités libanais qui ont participé aux débats aux côtés du PSP, citons des représentants de Renouveau démocratique, Mouvement de la gauche démocratique, Mustaqbal, Kataeb, Kornet Chehwan, Forces libanaises, Mouvement patriotique libre, Bloc national, Rassemblement démocratique et un représentant des Indépendants.

La réunion s’est ouverte par des interventions de Luis Ayala, Secrétaire Général de l’Internationale Socialiste, Walid Jumblatt, Leader du Parti Socialiste Progressiste, PSP, et Trinidad Jiménez, Parti Socialiste Ouvrier Espagnol, PSOE, Présidente du Comité, qui présidait également la réunion.

Les invités libanais et les nombreux partis membres de l’IS présents (liste des participants) ont mené un débat ouvert et approfondi qui couvrait tous les grands problèmes qui touchent le Liban, et sont parvenu à un large consensus et à un accord. Tous les participants étaient unanimes pour condamner en termes très forts le meurtre de l’ancien Premier ministre Rafiq Hariri et de toutes les personnes assassinées avec lui par l’attentat criminel du 14 février ; ils étaient également unanimement d’accord avec les membres du Comité lorsque ceux-ci ont exprimé leur soutien des demandes du peuple libanais pour que l’on établisse la vérité sur ces crimes et leur soutien de toutes les initiatives de la communauté internationale dans ce but.

Les débats ont également souligné la totale solidarité de l’Internationale Socialiste avec le peuple libanais, avec les forces démocratiques du pays et avec le Parti Socialiste Progressiste, et notamment avec leur volonté de réaffirmer la démocratie, la souveraineté et l’indépendance de leur pays et la volonté d’organiser des élections libres, justes et transparentes en mai prochain, comme prévu en accord avec la Constitution du pays.

Le Comité a convenu de surveiller la situation au Liban et la mise en œuvre du retrait des forces syriennes, en conformité avec les Accords de Taef et avec la loi internationale, et d’envoyer une délégation d’observateurs de l’Internationale Socialiste aux élections de mai. Enfin, le Comité a exprimé sa confiance dans la capacité des forces politiques libanaises à renforcer le rôle des partis politiques et à ramener la normalité dans la vie politique du pays, en abandonnant tout recours à la violence.

Une Déclaration reflétant tous ces accords a été approuvée à l’unanimité par les participants.

Participants

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.