Comité sur la Paix, la Démocratie et les Droits de la Personne, Prague

16-17 octobre 2000

Le Comité de l’Internationale Socialiste sur la Paix, la Démocratie et les Droits de la personne, s’est réuni à Prague les 16 et 17 octobre, accueilli par le Parti Social-Démocrate Tchèque, CSSD, et son leader le premier ministre Milos Zeman, président du Comité.

A l’ouverture, le secrétaire général de l’IS Louis Ayala a rappelé comment l’Internationale était devenue au fil des années une force pour la paix, la démocratie et les droits de la personne et comment son travail était devenu un point de référence dans les différentes parties du monde.

Se référant à la récente visite de l’IS au Moyen-Orient, Ayala a dit que l’Internationale s’était depuis longtemps engagée à œuvrer pour la paix dans cette région. L’Internationale s’est adressée à ses partis membres la-bas en espérant que la violence se terminerait et que le processus de paix serait repris.

Le premier ministre Zeman a commenté, "Il faut agir. Il faut dresser la liste noire des endroits du monde où il n’y a pas de droits de la personne et où il n’y a pas du tout de démocratie. Mais c’est notre liste blanche, la liste des endroits où nous avons l’opportunité d’aider".

Citant Michel de Montaigne, Zeman a dit qu’on devrait être prudent en pensant que le mal serait automatiquement remplacé par le bien. Il a continué en mettant en garde contre les tactiques de blocus contre les régimes non démocratiques mais a recommandé une "politique de communication".

Le Comité a ensuite discuté les thème de ‘Sécurité internationale: les perspectives mondiales et régionales’; ‘La nature du conflit dans un monde en évolution: développer de nouvelles approches pour assurer la paix, renforcer la démocratie et protéger les droits de la personne’ et ‘Accroître le rôle principal des Nations Unies: renforcer la coopération et faire avancer la réforme’. Steve Lee, Directeur exécutif du Centre canadien pour le développement de la politique étrangère, Thomas Hammarberg, du Parti Social-Démocrate Suédois, SAP, et Jan Kavan, ministre des affaires étrangères de la République tchèque, ont respectivement introduit les trois thèmes.

Le Comité a convenu de tenir un nombre de sessions dans la prochaine période pour faire avancer ses considérations sur ces sujets, l’une se concentrant sur la question des conflits - leur prévention et résolution - une sur la promotion et la protection des droits de la personne, et une autre centrée sur les Nations Unies - son rôle et travail et des propositions de réforme.

Il a également été convenu lors de cette réunion de proposer l’envoi de missions de l’IS là où il y a un rapport avec les activités du Comité et là où c’est nécessaire pour les thèmes relatifs au travail du Comité. Celui-ci présentera au Conseil des rapports sur l’évolution des travaux lorsqu’il y en a besoin et travaillera sur un ensemble de conclusions qui sera donné au Congrès de l’IS à la fin de 2002.

Le Comité prévoit de se réunir au siège de l’OUA à Addis Ababa pour sa session se concentrant sur les conflits, aux Nations Unies Genève en relation avec ses travaux sur les droits de la personne et au siège de l’ONU à New York pour sa réunion sur les Nations Unies.

 

Participants

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.