Résolution sur le Porto Rico

Réuniondu Comité de l'IS pour l'Amérique latine et la Caraïbe, Buenos Aires, 11-12 juin 2001

Le Comité de l'Internationale Socialiste pour l'Amérique latine et la Caraïbe, SICLAC, réitère son appui à la lutte du peuple portoricain pour faire cesser immédiatement les manœuvres militaires de la Marine de Guerre des Etats Unis dans l'île de Vieques et obtenir la dévolution et l'assainissement des terres occupées.

Il manifeste également sa solidarité à Rubén Berríos Martínez, président du Parti Indépendantiste Portoricain et président honoraire de l'Internationale Socialiste, ainsi qu'aux cent portoricains de tous les partis politiques qui, comme lui, ont été condamnés et restent incarcérés par les autorités du gouvernement des Etats-Unis pour leurs actions de désobéissance civile pacifique à Vieques.

SICLAC reconnaît en outre que la lutte conduite à Vieques par Rubén Berríos, et qui regroupe aujourd'hui une majorité écrasante des portoricains — y compris leur gouvernement - constitue non seulement une profonde affirmation de l'identité nationale de Puerto Rico et une exigence de respect des droits de la personne, mais aussi une manifestation de la nécessité urgente de se débarrasser de la condition de subordination politique qui afflige ce pays latino-américain et caribéen.

Enfin, SICLAC espère que le Comité Spécial pour la Décolonisation des Nations Unies qui va siéger sur le cas de Puerto Rico le 21 juin prochain de l'année en cours, réitère une fois de plus — comme il l'a fait l'année dernière dans une historique Résolution unanime - la revendication de la fin de l'occupation militaire de Vieques et la réaffirmation du droit inaliénable du peuple de Puerto Rico à sa libre détermination et à son indépendance.

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.