Déclaration sur le Brésil

Réunion du Comité de l'IS pour l’Amérique Latine et les Caraïbes à Saint-Domingue, République dominicaine, 1-2 avril 2016

Original : espagnol

En considération de la crise politique à laquelle est confrontée la République fédérative du Brésil, le Comité de l'Internationale Socialiste pour l'Amérique Latine et les Caraïbes, réuni à Saint-Domingue, République Dominicaine, les 1 et 2 avril 2016 :

Ratifie son engagement en faveur de la démocratie, le respect de la volonté du peuple qui s'est exprimée librement au travers des bulletins de vote s'avérant fondamental.

Exprime sa solidarité avec le peuple brésilien et ses institutions démocratiques.

Est d’avis que toutes les personnes impliquées dans des actes de corruption, que ce soit les corrompus ou les corrupteurs, doivent être traduites en justice pour répondre de leurs actes.

Attire l'attention sur l'intention de lancer une procédure politique de destitution de la Présidente Dilma Roussef, alors même que cette dernière a été élue par les électeurs de manière constitutionnelle.

Il n'est pas acceptable qu'un gouvernement élu par son peuple soit remplacé dans le cadre d'une procédure n’ayant jusqu'ici apporté aucune preuve incriminante pour la Présidente de la République, et qui porterait un véritable coup à la volonté souveraine du peuple.

Il n'existe pas de souveraineté plus forte que celle du peuple.

 

_______________

 

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.