Réunion du Comité de l'Internationale Socialiste pour l'Amérique latine et la Caraïbe, SICLAC, Caracas

19-20 juillet 2002

Le Comité de l'Internationale Socialiste pour l'Amérique latine et la Caraïbe s'est réuni à Caracas, Venezuela, les 19 et 20 juillet.

La réunion , à la quelle ont assisté plus de 70 délégués des partis membres de l'IS dans la région et d'autres représentants, ainsi que des invités d'autres organisations politiques et syndicales du Venezuela, a compté lors de la session d'ouverture sur une intervention de Luis Ayala, secrétaire général de l'Internationale Socialiste, qui a présidé la rencontre, et de Rafael Angel Marín, secrétaire général du parti membre de l'IS, Action Démocratique. Felipe Mujica, président du Mouvement vers le Socialisme et Antonio Ledezma, leader de l'Alliance du Peuple Brave, ont également pris la parole lors de la première session dédiée à la situation politique dans le pays hôte. Sur ce thème sont également intervenus lors de la rencontre Miguel Henrique Otero, président-éditeur du journal El Nacional de Venezuela et Manuel Cova, secrétaire général de la Confédération des Travailleurs du Venezuela, CTV.

La session de l'après-midi du premier jour a commencé par un homage à la mémoire de Anselmo Sule, président du Parti Radical Social Démocrate, PRSD, Chili, et co-président du Comité, récemment décédé, auquel ont participé Claudio Sule, le fils de Anselmo et, au nom des délégués, le sénateur Rafael Michelini, leader du Parti Nouvel Espace d'Uruguay.

La situation de la démocratie au Venezuela a été l'objet d'une analyse détaillée, qui a eu pour résultat une Résolution approuvée à l'unanimité, exprimant la préoccupation au sujet de l'affaiblissement de l'Etat de droit dans cette nation, et qui "exhorte la création d'un Comité entre le gouvernement et la Coordinatrice démocratique de l'opposition afin de définir un mécanisme de négociation entre les deux parties pour renforcer les institutions démocratiques, la sécurité des citoyens et résoudre les conflits qui ont surgi au sein de la société vénézuélienne."

La réunion a également reçu des rapports sur des situations nationales, dont un sur la Colombie, de la part du leader du Parti Libéral Colombien, Horacio Serpa, et un autre sur les défis pour la démocratie en Haïti, présenté par Victor Benoit, leader du parti membre de l'IS, KONAKOM. La réunion a approuvé des résolutions sur la situation dans ces deux pays, et une autre qui exhorte les autorités de Panama à préserver l'indépendance de la Cour suprême et du Tribunal électoral de ce pays.

Une Déclaration sur le renforcement et la défense de la démocratie et de ses institutions, résumant les éléments et les valeurs communes des politiques des partis membres de l'Internationale dans la région, sur ce thème de l'ordre du jour, a été approuvée par le Comité.

Un document sur l'Amérique latine et la Caraïbe dans l'économie mondiale, préparé par le président du Comité, Raúl Alfonsín, UCR, a été présenté et servira de base aux discussions des membres sur ce thème lors d'une prochaine rencontre.

La réunion a décidé à l'unanimité de tenir une prochaine réunion du Comité à Cuba, afin de connaître directement la réalité dans ce pays.

 

Participants

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.