L'INTERNATIONALE SOCIALISTE se réunit au Paraguay avant les élections présidentielles

12-13 décembre 2007

L’Internationale Socialiste s’est réunie à Asunción, la capitale de l’Uruguay, les 12 et 13 décembre avant les élections présidentielles de l’année prochaine, lors d’une rencontre de son Comité pour l’Amérique latine et les Caraïbes qui se rassemblait pour soutenir les efforts de la coalition des forces démocratiques et progressistes, l’Alliance Patriotique pour le Changement.

La réunion a été ouverte par le candidat présidentiel de l’Alliance, Fernando Lugo, qui a partagé avec les participants le programme de la coalition pour entraîner des changements dans le pays, mettant ainsi fin à 60 années de domination par le parti unique. Durant la session d’ouverture étaient présents d’autres intervenants, dont le secrétaire général de l’Internationale Socialiste, Luis Ayala, et le président du Comité, Rolando Araya.

Des leaders politiques paraguayens ont pris la parole, offrant une évaluation des développements dans le pays, parmi eux Nils Candia du Parti Révolutionnaire Febrerista, PRF, et Carlos Filizzola, du Parti ‘País Solidario’, les partis membres de l’IS dans le pays, ainsi que Federico Franco du Parti Libéral Radical Authentique, PLRA ; Rafael Filizzola du Parti Démocratique Progressiste, PDP ; Gerardo Rolón Pose du Parti Démocratique Chrétien, PDC ; Emilio Camacho du Parti Rencontre Nationale, PEN ; Víctor Bareiro du Parti ‘Frente Amplio’, PFA ; Camilo Soares du Parti du Mouvement pour le Socialisme, P-MAS, et des représentants d’autres forces impliquées dans la coalition. Les intervenants ont mis en avant le processus dans le pays qui a conduit à la conception d’une plate-forme politique progressiste commune, offrant une alternative avec Fernando Lugo en tant que candidat présidentiel de l’Alliance, et ont analysé les futures et principales tâches pour que la coalition remporte les prochaines élections.

Dans les sessions suivantes, les délégués ont échangé des points de vue et partagé leurs propres expériences nationales sur l’importance de renforcer les institutions politiques, la culture et la pratique démocratiques afin d’assurer des agendas politiques progressistes dans la région. Les participants ont souligné le besoin de surmonter le déficit social en développant des stratégies qui promeuvent l’inclusion, l’égalité et la protection sociale, garantissant ainsi des conditions de vie meilleures et plus justes pour tous. Reflétant le résultat des discussions, la Déclaration d’Asunción a été adoptée.

 

Participants

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.