Les changements en Amérique latine et en Caraïbes au centre de l’agenda de la réunion de l’IS à Montevideo

3-4 avril 2006

C’est à Montevideo, capitale de l’Uruguay, les 3 et 4 avril 2006, que s’est tenue la plus récente réunion du Comité de l’Internationale Socialiste pour l’Amérique et la Caraïbe. Accueillie par le Parti Socialiste d’Uruguay, PSU, et le Nouvel Espace, tous deux membres de l’IS et de la coalition de gouvernement du président de la république Tabaré Vázquez, la réunion a compté sur la participation de leaders et représentants de 28 partis et organisations.

Les thèmes centraux de la réunion étaient les changements actuels de la situation politique dans la région ainsi que le développement de politiques communes face à la mondialisation et aux défis en matière de gouvernance régionale et mondiale auxquels doit faire face l’hémisphère, de même que l’examen de situations nationales.

L’évènement a été inauguré par une allocution du président du Parti Socialiste et ministre des relations extérieures de l’Uruguay, Reinaldo Gargano, du président du Parti Nouvel Espace, sénateur Rafael Michelini, du président du Comité, Rolando Araya et du secrétaire général de l’Internationale Socialiste, Luis Ayala.

Les débats de la rencontre ont tout d’abord mis en avant les avances des forces progressistes dans la région, à travers l’installation, ces derniers temps, d’un nombre significatif de gouvernements qui incluent la présence chaque fois plus nombreuse d’une gauche plurielle provenant de l’Internationale Socialiste, proche d’elle ou locale, et en second lieu, les opportunités qui ont surgi dans ce nouveau scénario pour donner la priorité à la lutte contre la pauvreté et l’inégalité, ainsi que pour une intégration effective du continent. L’une des conclusions partagées par les participants a été que l’application des politiques qui privilégient uniquement le marché dans la région arrivent à leur terme et qu’une nouvelle étape est en train de se réaliser, dans laquelle il existe des opportunités pour imprimer à l’économie, à la politique et à la société de nouveaux paramètres pour une plus grande inclusion, un accès à l’éducation, à la santé, à la sécurité sociale pour les plus grandes majorités, et pour approfondir la démocratie. Un consensus sur les priorités au centre de la vision d’aujourd’hui du mouvement social-démocrate sur le continent a été inclus dans le texte d’un document adopté en tant que Déclaration de Montevideo.

Les délibérations sur les situations nationales ont accordé une attention spéciale à la tenue des prochaines élections dans un nombre de pays de la région, dans les semaines et mois à venir de cette année, entres autres au Pérou, en Colombie, en République dominicaine, au Mexique, au Nicaragua, au Brésil et au Venezuela et le Comité a adopté à cet égard des résolutions spéciales sur le Pérou, le Mexique et un appel à la non interférence des représentants diplomatiques dans les processus électoraux en Amérique centrale. En ce qui concerne le Venezuela, le Comité a décidé que le Secrétaire Général de l’Internationale Socialiste et le Président du Comité se rendraient prochainement dans ce pays, afin de dialoguer avec les partis membres, le gouvernement et d’autres acteurs politiques vénézuéliens, sur l’organisation et les préparatifs en cours pour les élections présidentielles qui se réaliseront au mois de décembre.

Le statut de Puerto Rico, qui devrait recevoir l’attention du Congrès des Etats-Unis, en accord avec un récent Rapport d’un Groupe de travail Inter Agences, établi par le président Bush, a été considéré dans les discussions du Comité et une résolution spécifique sur ce sujet a été adoptée. Une résolution sur la participation politique des femmes et un appui en faveur de l’augmentation de leurs présence dans les domaines de décision, ainsi qu’une déclaration présentée par les partis membres de l’IS en Argentine et en Uruguay, en faveur d’une solution rapide et définitive du conflit sur l’installation d’usines de cellulose sur le fleuve Uruguay, et un message de solidarité avec l’Union Nationale de l’Espérance du Guatemala, ont également été approuvés par le Comité. Un nombre d’initiatives résultant des discussions de Montevideo incluront la visite de délégations et de missions d’observation électorale de l’Internationale Socialiste aux élections qui se tiendront en République dominicaine, au Mexique et en Colombie.

La réunion de Montevideo, qui a reçu une grande attention de la presse dans la région, a été clôturée avec les remerciements de tous les participants aux autorités et aux membres de l’IS en Uruguay pour leur accueil fraternel et hospitalier.

 

Participants

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.