Résolution sur le Pérou

Comité de l’Internationale Socialiste pour l’Amérique latine et la Caraïbe, Kingston, Jamaïque, 1-2 septembre 2000

Original: espagnol

Les représentants des partis appartenant à l'Internationale Socialiste, réunis au sein du Comité pour l'Amérique Latine et la Caraïbe, dans la ville de Kingston, Jamaïque, les 1 et 2 septembre 2000, prennent la résolution suivante relative à la situation de la démocratie au Pérou.

Considérant:

Que le processus électoral du 9 avril et du 28 mai 2000 au Pérou est considéré comme frauduleux par la communauté politique internationale et soulève la question de l'origine démocratique du gouvernant actuel, l'ingénieur Alberto Fujimori, qui en est à son troisième mandat présidentiel imposé en transgressant la constitution péruvienne;

Que même la Mission d'Observation de l'OEA, présidée par l'ambassadeur Eduardo Stein, s'est retirée du Pérou avant le second tour des élections compte tenu des graves irrégularités constatées dans le processus électoral;

Qu'à l'occasion des désordres enregistrés le 28 juillet à Lima, Pérou, le gouvernement péruvien a lancé une série d'actions de persécution politique contre les dirigeants des partis démocratiques, en particulier contre le candidat à la présidence, le Dr Alejandro Toledo et contre le secrétaire général du Parti Aprista Péruvien, PAP, le Docteur Jorge Del Castillo, et les a dénoncé sur le plan judiciaire, en menaçant ce dernier de l'exclure du Congrès de la République;

Que la résolution 1.753 de l'Assemblée générale de l'OEA prise à Windsor, Canada, a désigné une commission de Haut Niveau de l'OEA, composée du ministre des Affaires étrangères du Canada, Lloyd Axworthy et du secrétaire général, le Dr César Gaviria lesquels ont accredité comme secrétaire permanent de la dite Mission au Pérou l'Ambassadeur Dr Eduardo Latorre, ancien ministre des Affaires étrangères de la République Dominicaine;

Que les partis démocratiques, et parmi eux notre membre de plein droit, le Parti Aprista Péruvien, PAP, ont dénoncé le fait que le dialogue instauré est paralysé par les initiatives du régime;

Que l'engagement socialdémocrate pour la démocratie est un thème principal de ce Comité;

Décident:

1. De soutenir le dialogue politique en cours de développement au Pérou sous les auspices de l'OEA et féliciter la Mission de Haut niveau et son secrétaire permanent, le Docteur Eduardo Latorre pour leur travail qui a consisté à rechercher des solutions pour un consensus entre le gouvernement, l'opposition démocratique et la société civile péruvienne, qui permettent de restaurer le respect total du cadre constitutionnel et les institutions du Pérou.

2. De faire confiance au dialogue précité qui permettra d'arriver à des décisions consensuelles qui résoudront chacun des 29 points du calendrier proposé par l'OEA et accepté par la communauté politique. Ce dialogue doit donner la priorité aux thèmes relatifs à la restitution des droits fondamentaux des personnes et privilégier un processus de réformes démocratiques qui devront alors être ratifiées par une consultation populaire et la réalisation d'élections libres et justes.

3. De réitérer la solidarité de l'Internationale Socialiste avec toutes les forces démocratiques du Pérou, avec le Parti Aprista Péruvien, PAP, et avec son secrétaire général, le Docteur Jorge Del Castillo, qui subissent l'hostilité du régime. De demander au gouvernement du Pérou de faire cesser toutes les actions de persécution contre l'ex-candidat à la présidence, le Docteur Alejandro Toledo et contre tout citoyen qui exerce son droit légitime de façon pacifique pour la défense de la démocratie.

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.